Comment réaliser un bon rinçage de vos plantes de cannabis ?

  • Lors des dernières semaines de floraison, l'enthousiasme du cultivateur est grandissant car arrive bientôt le moment tant attendu de la récolte. Cette dernière représente l'ensemble du fruit du travail réalisé par le cultivateur.
  • Souvent le cultivateur reste contemplateur devant ses magnifiques plantes ornées de délicieuses et épaisses fleurs lors de cette période, en pensant que la partie la plus importante de son travail est derrière lui. Cependant il y a une étape de la culture qu'il faut effectuer avant la récolte et qui est déterminante concernant la qualité finale de votre herbe: rincer vos plantes de cannabis des restes de fertilisant qui sont présents dans les tissus comme dans le substrat ou encore dans les racines de la plante.
  • Tout au long de ce post, nous vous expliquons comment bien réaliser le rinçage de vos plantes de cannabis grâce à différents procédés, afin d'améliorer significativement la qualité finale de votre récolte.

A quoi sert le rinçage des plantes de cannabis ?

L'utilisation de fertilisant est une chose fondamentale pour le bon développement de nos plantes de cannabis, tant pour la croissance que pour la floraison. Grâce à ce dernier, la plante peut développer une structure végétative digne de ce nom lors de la croissance, afin de pouvoir ensuite vous offrir de succulentes et épaisses fleurs parfumées lors de la floraison, en démontrant leur plein potentiel. À l'approche du moment de la récolte, c'est à dire au moins 3 semaines avant ou au minimum 2 semaines avant la réalisation de cette dernière, il vous faudra procéder au "flushing" ou rinçage de vos plantes.

Ce que l'on appelle communément "rinçage de la plante de cannabis" représente concrètement l'étape de nettoyage de l'ensemble des tissus de la plante , comme du substrat ou encore des racines de tout résidu de fertilisant présent dans la plante. Cette étape est fondamentale afin d'obtenir un produit final sain à la consommation et dont les propriétés principales, comme l'arôme, le goût et l'effet seront davantage exprimés, plus raffinés et donc de meilleure qualité.

Si vous négligez cette étape, vos plantes contiendront une certaine quantité résiduelle de sels minéraux issus des différents engrais utilisés lors de la culture.

Vous risquez alors d'obtenir des fleurs qui auront un mauvais goût, vous sentirez comme une sensation irritante dans la gorge en les consommant. Ce symptôme est clairement un signe de toxicité, car cela signifie qu'une quantité importante de fertilisant est encore présente dans les fleurs.

L'odeur des fleurs sans combustion ne sera pas très agréable, cela sent souvent comme une odeur d'engrais, semblable à celle que l'on peut quasiment ressentir en ouvrant la bouteille du fertilisant qui aura servi pour réaliser la culture, ou encore comme l'odeur que l'on peut sentir dans une maison qui est restée fermée pendant une longue période. Dans tous les cas, les qualités globales de votre herbe seront altérées et si finalement vous n'effectuez pas cette étape avec une pleine considération, l'ensemble de votre travail pourrait aboutir de cette manière.

 Comment procéder au rinçage des plantes de cannabis ?

 Une bonne chose à savoir est que tous les types de plantes de cannabis peuvent bénéficier des mêmes méthodes de rinçage, et ce, que vous cultiviez un hybride à dominance Indica, Sativa, autofleurissant, "Quick" ou à haute teneur en CBD. Afin de réaliser un rinçage optimisé de nos plantes de cannabis, il est nécessaire d'effectuer cette action à l'aide de 2 méthodes de rinçage complémentaires, le rinçage du substrat et le rinçage par l'arrosage.

Le rinçage du substrat

Comme son nom l'indique, cette action consiste à lessiver ou nettoyer efficacement le substrat, afin d'évacuer et de libérer celui-ci de l'accumulation de sels minéraux qu'il a pu stocké durant l'intégralité du cycle de culture. Pour la bonne réalisation de cette étape, il vous faudra mettre chaque plante dans votre bac à douche ou dans votre baignoire, à une date au moins 3 semaines avant la fin de floraison de la variété à récolter, et faire couler de l'eau directement sur le substrat durant 25-30 mn environ.

Maintenez le pommeau de douche au dessus du pot, en alternant de petites interruptions afin que l'eau puisse descendre progressivement et lessiver efficacement et progressivement le substrat. Vous observerez qu'au début, l'eau qui s'écoulera sera assez foncée et elle s'éclaircira au fur et à mesure de l'avancée du lessivage de votre substrat. A la fin de cette étape, l'eau devrait être d'une belle clarté.

Il peut être intéressant de mesurer l'EC de l'eau qui s'écoule au début du processus et à la fin, cela vous permettra d'analyser en plus de l'observation visuelle, le niveau d'EC qui est normalement assez élevé au départ et qui baisse drastiquement, à la fin du rinçage du substrat. Il peut être intéressant d'effectuer ces mesures, afin de mieux se rendre compte du phénomène et de prendre conscience du taux de résidus que nous pourrions introduire au sein de notre organisme en consommant les fleurs de ces plantes en l'état.

Afin de parfaire cette étape importante, nous vous conseillons de reproduire cette action la semaine suivante, mais vous pourrez réduire la durée d'exécution à 15-20mn, qui est suffisante pour évacuer la quantité de résidus restants. Le rinçage par l'arrosage assurera ensuite une bonne finalisation de nettoyage final au sein de la plante, afin d'obtenir un produit final le plus sain et propre possible.

Le rinçage par l'arrosage:

C'est certainement la méthode la plus connue et la plus largement utilisée par une grande majorité de cultivateurs.

Si vos plantes ont une couleur verte foncée au moment de la récolte c'est un mauvais signe, car cela signifie qu'elles contiennent encore une importante quantité de fertilisant

Pour réaliser cette dernière, il vous faudra arroser largement vos plantes à l'eau claire à l'aide d'un pH ajusté à 6,5 durant optimalement les 3 dernières semaines ou durant 2 semaines minimum. Vous pouvez également utiliser des enzymes, qu'il faut inclure dans l'eau d'arrosage à hauteur d'une à deux applications par semaine, afin de dissoudre plus rapidement les sels minéraux encore présents dans les tissus de la plante comme dans les racines.

Une période de rinçage de 3 semaines permet d'éliminer optimalement l'ensemble des résidus minéraux présents dans la plante et vous obtiendrez ainsi un produit totalement propre. Si vous optez pour une période de rinçage de seulement 2 semaines, votre herbe sera assez propre mais qui contiendra encore une faible quantité de résidus de sels minéraux.

 

 

Durant la sénescence, c'est à dire la période de fin de maturation des fleurs avant la récolte, il est important que les plantes perdent fortement leur couleur verte intense, et qu'elles jaunissent notablement à mesure que les dernières semaines passent. C'est un bon signe visuel, indicateur que vous effectuez correctement cette étape, car cela signifie que l'ensemble des tissus de la plante se libèrent et assimilent efficacement l'ensemble des nutriments ainsi que les sels minéraux contenus en elle.

 Nous espérons que ces quelques conseils vous aideront à améliorer la qualité finale et générale de votre récolte, tout en la rendant plus saine dans le même temps.

Bonne culture !

17/01/2019

Commentaires de nos lecteurs

2 commentaires
5 sur 5 (sur 2 commentaires d'utilisateurs)
Laissez un commentaire !
  1. 5 sur 5

    Bonjour, en utilisant des pots geotextile, le rinçage s'effectue de la même manière ? 30 min d'eau claire sur le substrat ? Merci Dinafem Team

    1. 5 sur 5

      Bonjour, le rinçage s'effectue exactement de la même manière avec les pots géotextiles, pas de soucis. Bien cordialement

Contact

x
Contactez-nous