neem

Qu’est-ce que l’huile de neem ?

  • L’auto-culture de cannabis n’est pas toujours un chemin sans embuche, car de nombreux fléaux et maladies pouvent à tout moment attaquer vos plantes de cannabis.
  • Cependant, l’utilisation de produits non-biologiques, n’est pas recommandée. De nombreuses solutions organiques peuvent vous aider efficacement à combattre les dangers qui pourraient menacer votre culture, et l’huile de neem est une d'entre elles.
  • Il s’agit en réalité d’un des produits les plus appréciés, grâce à son efficacité ainsi que pour que ses autres usages. Dans ce post nous allons vous expliquer tout ce qu’il vous faut savoir sur l’huile de neem et ses applications. Alors, continuez votre lecture.
neem

Qu'est-ce que l'huile de neem ?

L'huile de neem est un pesticide d'origine biologique extrait des graines du margousier, aussi appelé neem. Le margousier (Azadirachta indica) appartient à la famille Meliaceae, originaire d'Inde et de Birmanie. Selon les recherches, l'utilisation de cet arbre remonterait à plus de 4 500 ans, puisque des fouilles dans le Nord-Ouest de l'Inde ont révélé que ces préparations thérapeutiques à base de feuilles de margousier étaient déjà fabriquées à l'époque. Outre son utilisation en tant qu'insecticide, l'huile de neem a été traditionnellement utilisée dans d'autres buts, s'agissant d'un ingrédient très commun dans les préparations cosmétiques et médicinales.

Grâce à ses intéressantes propriétés, cet arbre a été planté dans d'autres pays d'Asie, d'Amérique, d'Afrique et même en Australie, car il peut être parfaitement cultivé dans des régions tropicales ou subtropicales si la plantation ne se trouve pas à une altitude trop importante.

L'huile de neem peut être extraite des différentes parties de l'arbre, cependant ce sont généralement les graines qui sont utilisées grâce à leur forte concentration en azadirachtine, le composé qui agit comme insecticide et antifongique.

Usages de l'huile de neem dans la culture de cannabis

L'huile de neem contient de nombreux principes actifs (dont l'azadirachtine), très efficaces pour combattre les fléaux et maladies pouvant affecter les plantes de cannabis :

  • L'huile de neem comme insecticide : l'azadirachtine peut faire que différentes espèces d'insectes arrêtent de s'alimenter ou empêcher la maturation des larves. Dans certains cas, l'huile de neem peut aussi obstruer les voies respiratoires de certains insectes, pour les éliminer. Il a été démontré que l'huile de neem est un puissant insecticide n'agissant pas seulement comme préventif, mais aussi dans la lutte contre d'autres insectes une fois que ceux-ci se sont installés dans votre culture. L'huile de neem est d'une grande aide pour le contrôle et la prévention de l'apparition des fléaux comme la mouche blanche, les pucerons, les chenilles ou l'araignée rouge, entre autres. Il faudra cependant remarquer que l'huile de neem devrait être utilisée uniquement lors de la période végétative, car il est déconseillé d'en appliquer sur les fleurs de cannabis.
  • L'huile de neem comme antifongique : l'huile de neem est également efficace comme traitement antifongique, car il aide à éviter l'apparition de champignons qui pourraient attaquer la plante de cannabis comme par exemple le mildiou, l'oïdium ou le botrytis.

L'huile de neem n'affectera cependant pas les insectes bénéfiques comme les chrysopes ou les coccinelles, des espèces pouvant contribuer à garder votre culture de cannabis en bonne santé.

Comment appliquer l'huile de neem sur vos plantes de cannabis ?

Il existe différentes façons de traiter vos plantes de cannabis avec de l'huile de neem, et les plus courantes sont :

  • Pulvérisation : une des méthodes les plus courantes est de pulvériser sur la plante un mélange d'huile de neem et d'eau. Il est déconseillé d'appliquer l'huile de neem pendant les heures les plus chaudes de la journée, car les feuilles pourraient brûler, c'est pourquoi une application nocturne est préférable. Cette méthode ne sera pas non plus idéale dans des températures extrêmes (trop élevées ou trop basses).
  • Traitement systémique : l'huile de neem peut aussi être appliquée comme un traitement systémique en l'ajoutant à l'eau d'arrosage.
  • En poudre : la « farine de neem » est principalement utilisée pour pulvériser la superficie du substrat. De cette façon, vous éviterez la ponte d'œufs de certains insectes, comme la mouche du substrat, et empêche l'apparition des larves s'étant développées à la superficie. C'est donc une méthode efficace pour couper le cycle vital de l'insecte et l'éliminer.

ATTENTION : L'huile de neem possède une saveur amère, c'est pourquoi nous déconseillons son application sur la plante de cannabis lors de la période de floraison, afin d'éviter de lui transmettre cette même saveur.

L'huile de neem et l'environnement

L'huile de neem sera bonne pour l'environnement car l'azadirachtine se décompose rapidement. La durée de vie moyenne de ce composé dans le substrat est d'entre 3 et 44 jours après son application, dans l'eau d'entre 4 minutes et 4 jours et disparait des feuilles environ deux jours après la pulvérisation. Les autres principes actifs de l'huile de neem se décompose à travers les microbes présents dans l'eau et les sols. C'est pourquoi l'huile de neem sera un outil très important pour combattre les fléaux et les maladies, car en plus d'être efficace, il n'endommage pas l'écosystème, car il ne possède presque aucun effet adverse pour la santé des oiseaux, mammifères ou insectes. Il faut cependant noter que l'azadirachtine sera modérément toxique pour les poissons ou autres animaux aquatiques.

Toxicité de l'huile de neem sur les êtres humains

Bien que l'huile de neem ne soit pas toxique pour la plupart des mammifères, certaines études signalent qu'une exposition prolongée de ce produit sur les enfants pourrait causer des troubles au niveau du foie. De plus, il a pu être vérifié que l'huile de neem avait un effet contraceptif sur les êtres humains et pourrait empêcher l'implantation des embryions.

Saviez-vous que ?

La mythologie indienne raconte la façon dont le margousier est devenu un arbre sacré et bénit, lui conférant le don de pouvoir soigner presque toutes les maladies. L'histoire raconte la façon dont Indra, roi des dieux et Seigneur du ciel, est descendu avec une casserole en or pleine d'ambroisie (l'aliment des dieux), qu'il avait volée aux démons. Selon le mythe, sans le vouloir, Indra a fait tomber un peu d'ambroisie sur un margousier, lui offrant ainsi des propriétés miraculeuses pour soigner pendant toute l'éternité.

05/09/2017

Commentaires de nos lecteurs

Il n’y a pour l’instant aucun commentaire. Vous voulez être le premier ?

Laissez un commentaire !

Contact

x
Contactez-nous