alternaria principal

Comment éliminer l’Alternaria dans la culture du cannabis?

  • L’Alternaria est un champignon pas très fréquent dans la culture du cannabis, mais son apparition est une problématique qu’il faut savoir gérer à temps, afin de mener à bien vos chères plantes jusqu'à la récolte tant attendue.
  • Il appartient à la famille des Pleosporaceae, qui représente une menace pour de nombreuses plantes comme pour le cannabis.
alternaria principal

Qu'est-ce que l'Alternaria?

L'Alternaria ou Alternaria Alternata, souche identifiée parmis les plus communes, fait partie intégrante d'un groupe de champignons (Pleosporaceae) qui regroupe actuellement plus de 44 espèces identifiées, il est directement lié aux différents processus de décomposition des matières organiques, c'est pour cela qu'il est largement répandu à travers le monde. Il semblerait qu'il serait la cause de la perte d'environ 20% des cultures agricoles mondiales.

Il est important de préciser, qu'il peut également affecter l'homme de manière plus ou moins importante, en occasionant des problèmes allergiques cutanés ou respiratoires (rhinite, asthme bronchique etc.). Il apparait que 10 à 15% de la population mondiale serait allergique à ce champignon, à un degré plus ou moins élevé. 

Comment détecter l'apparition de l'Alternaria?

 L'Alternaria nous signale sa présence le plus souvent par l'apparition de:

  • Tâches sèches circulaires de couleur gris foncé, marron ou noire sur la masse foliaire (feuilles) et également sur le tronc des plantes
  • Tâches nécrotiques
  • Un ralentissement général de la croissance
  • Une mauvaise absorption des nutriments, laissant apparaitre comme un état de carences multiples

Ces tâches peuvent atteindre jusqu'à 2cm de diamètre, avec une tendance nécrotique dommageable, elles ont généralement une forme circulaire, tels des anneaux, avec une légère coloration périphérique jaunâtre signalant un phénomène de chlorose.

 Ces tâches sont fréquemment délimitées par les nervures principales des feuilles, même si des zones d'infection plus importantes peuvent apparaitre. une zone plus infectée pourrait entrainer une défoliation plus importante et par conséquent une perte de vigueur importante pour la plante, pouvant aller jusqu'à la perte définitive de cette dernière dans les cas les plus avancés.

C'est un champignon qui commence à développer ses spores à partir de 20-23C° et sa propagation optimale se réalise à l'approche des 27C° environ. Les spores de ce dernier sont présentes tout au long de l'année dans l'atmosphère, c'est pour cela qu'il génére des problèmes divers et variés.

C'est un pathogène qui affaiblit progressivement la plante et prend facilement place si votre culture démontre des carences importantes en azote et potassium, ou bien après une infestation assez importante de nématodes par exemple. D'autres conditions favorables, sont une mauvaise utilisation des nutriments, un substrat pauvre ou quasi inerte, comme une humidité trop élevée de ce dernier. Il est également possible d'observer l'apparition de points noirs sur les tâches, qui ne sont autres que les "conidies" ou spores chargées de la reproduction de ce champignon.

Bien qu'il s'installe généralement sur les feuilles des plantes, il pourrait également trouver facilement sa place sur le tronc des jeunes plantes, en laissant apparaitre des tâches circulaires de couleur marron-grisâtre, car proche du substrat et donc avec une humidité élevée.

Comment prévenir et éliminer l'Alternaria?

 Nous éviterons l'apparition de l'Alternaria grâce:

  • Nettoyage/hygiène de votre culture
  • Bonne ventilation
  • Un climat équilibré et sans variations extrêmes (température et humidité)
  • Arrosage régulier mais en juste quantité
  • Ne pas résutiliser la même terre pour plusieurs cultures consécutives
  • Traitements préventifs (fongicides à large spectre)
  • Jeter toute matière végétale en décomposition est fondamental

 Il est important de tout d'abord assurer de bonnes conditions d'hygiène au sein de votre culture, notamment d'enlever toutes les feuilles mortes et de bien ventiler surtout la partie inférieure des plantes, mais aussi d'assurer une bonne ventilation globale de votre culture afin d'éviter de concentrer l'humidité (poches d'humidité) dans certaines zones. En sachant que la matière végétale en décomposition est un facteur de premier ordre pour atttirer la présence de ce pathogène, il ne faudra pas laisser trainer une quantité importante de résidus végétaux.

 Des températures oscillants entre 20-25 C°, associées à un arrosage régulier et bien maitrisé, bien adapté aux justes besoins de votre jardin, vous permettront d'éviter de rencontrer ce pathogène.

Afin d'erradiquer une infection ou attaque évidente d'Alternaria, nous recommandons l'utilisation préférablement d'un fongicide naturel comme la prêle par exemple, mais si le problème persiste il faudra alors avoir recours à des produits chimiques plus efficaces. Il faudra éviter de traiter durant la floraison car les fleurs absorberont directement la molécule active. Nous vous conseillons d'appliquer deux produits en alternance tous les 10-15 jours. Il est important de bien suivre les informations des différents fabricants car ils sont souvent concentrés.

19/05/2017

Commentaires de nos lecteurs

Il n’y a pour l’instant aucun commentaire. Vous voulez être le premier ?

Laissez un commentaire !

Contact

x
Contactez-nous