OG Kush, la reine sur le trône du cannabis

  • Il y a deux ans, le célèbre magazine High Times avait choisi les « 25 meilleures variétés de tous les temps ».
  • Cette liste comprenait des noms illustres, aussi bien des légendes classiques que des variétés plus modernes de haute-catégorie, néanmoins, il n’y eu aucun doute sur la numéro un, la reine de toutes les plantes de cannabis : OG Kush avait incontestablement conquis le trône.
  • Ainsi, ce qu’a officiellement confirmé le personnel compétent de HT est devenu très évident au cours des dix dernières années – OG Kush gouverne le monde des variétés de cannabis.

Surtout aux États-Unis, la Kush-mania fait toujours fureur. Cela fait longtemps que OG Kush est la variété la plus populaire et qu'elle atteint les prix les plus élevés aussi bien sur le marché noir, que dans les clubs ou dispensaires de cannabis. Comme preuve supplémentaire de son hégémonie, High Times estime que près d'un nouveau croisement sur trois mis sur le marché a une colonne vertébrale génétique OG Kush. Et bien entendu, les hybrides OG Kush ont remporté d'innombrables prix lors des diverses coupes cannabiques dans le monde entier.

Grâce à leurs excellents contacts, l'équipe de l'entreprise de haute qualité de graines Dinafem a pu obtenir une série de variétés classiques « blockbuster » d'Amérique en version originale, y compris la très recherchée OG Kush. Avec cette précieuse obtention et la divulgation de ses souches respectives, l'équipe de Dinafem a contribué à ce que OG Kush soit fortement à la hausse en Europe, devenant l'une des variétés les plus populaires.

Origines et caractéristiques de la OG Kush

Mais d'où provient-elle à l'origine ? Eh bien, comme pour beaucoup d'autres variétés légendaires extrêmement populaires, les origines de OG Kush et la réponse à la question que représente « OG » sont entourées de brouillard, ou plutôt de fumée... nombreux sont ceux qui croient que « OG » signifie « Océan Grown » car cette variété a été élevée sur les côtes du Pacifique, tandis que d'autres pensent qu'il s'agit de l'abréviation de « Original Gangster », en raison d'une référence faite dans une chanson par le rappeur Cypress Hill. Une autre explication serait que « OG » signifie « Génétique Originale », indiquant l'originalité de cette extraordinaire et rare génétique Kush.

Mais quelle que soit la signification de « OG », dès la seconde moitié des années 1990, OG Kush incarne l'emblème du cannabis super puissant et aromatique aux USA. En ce qui concerne son pedigree, il est largement convenu qu'il provient de la célèbre souche Chemdawg. Il y a quelques débats sur la question si OG Kush est une descendante de ChemDawg ou un croisement entre les dernières Lemon Thai et Paki Kush. Dinafem croit en la génétique Chemdawg x (Lemon Thai Kush x Paki Kush), indiquant que OG Kush se compose de 75 % sativa et 25 % indica. D'après les tests de laboratoire effectués en Californie, OG Kush de Dinafem contient 24 % de THC et 0,23 % CBD, ce qui en fait une vraie championne de THC.

D'abord, son effet est cérébral et énergisant, puis devient mental et physique. 

Même si elle est composée principalement d'indica, le comportement de la croissance et la floraison des OG Kush rappellent plutôt ceux d'une sativa, avec une plante aux entrenœuds larges, présentant une forte tige principale et des branches qui s'étirent sur les côtés. Les têtes deviennent très volumineuses et denses, richement recouvertes de glandes résineuses. En plus de sa célèbre et formidable puissance, son arôme très intense et spécial est aussi une caractéristique charismatique de cette souche, qui mélange délicieusement une saveur de carburant épicé avec des notes de fruits rouges et de citron frais. L'odeur dégagée par les plantes est incroyablement intense et Dinafem vous conseille fortement d'utiliser des filtres à charbon pour préserver ce qui ne doit pas être partagé avec vos voisins curieux.

OG Kush provoque un effet extrêmement puissant et rapide, souvent perçu comme étant cérébral et dynamisant au début, qui se transforme en un effet indica mental et physique offrant une relaxation profonde et une sédation qui, est souvent décrite comme un état de transe euphorique. Avec un tel effet, OG Kush est idéale pour toutes les personnes souffrant de troubles provoqués par le stress, la dépression et l'anxiété, les maux de tête et les troubles du sommeil, entre autres. Le temps de floraison de 55 jours de cette variété emblématique en fait une plante rapide et ses cultivateurs sont même récompensés par un abondant rendement d'environ 550 grammes. Puisqu'elle se termine vers la mi-octobre sous la lumière naturelle, OG Kush peut être cultivée avec succès en outdoor, pouvant donner une récolte de 1100 gr / plante. Les plantes peuvent atteindre trois mètres de haut.

Le processus de breeding de la OG Kush, la Bubba Kush et la Dinachem

Mr. Power-planter a mis OG Kush de Dinafem à l'épreuve, aux côtés de deux autres variétés kush, Bubba Kush et Dinachem. Trois graines féminisées mises dans des pots jiffy et en moins de trois jours, des semis en sont sortis comme par foudroiement. Ils ont continué de croître vigoureusement et lorsque Mr. Power-Planter les a mises à fleurir quatre semaines après la germination, deux plantes mesuraient 61 et 64 cm de haut, tandis qu'une troisième mesurait 44 cm elle avait pris du retard, représentant alors un autre phénotype.

Saveur et arôme incroyables, en plus d'une production abondante.

Les trois plantes avaient des entrenœuds assez larges et ont préfleuri avec vigueur en seulement huit jours. Au cours de la floraison, il est devenu évident que la plus petite plante générait un autre modèle de fleur par rapport aux plus grandes, produisant des calices plus gros et plus arrondis qui ensemble forment une sorte d'épis qui sort du bourgeon. Fortement givré de glandes résineuses, ces magnifiques bourgeons avait l'air très élégants, presque virtuoses. Mr. Power-Planter était également stupéfait par leur parfum si enivrant qui composé d'un séduisant mélange d'essence infusé d'un peu d'agrumes. Les bourgeons des plus hautes plantes avaient de plus petits calices, amassés en bourgeons épais et denses. Ils étaient également abondamment parsemée de résine, leurs innombrables trichomes brillaient comme des étoiles du firmament, façonnés d'un véritable univers résineux.

Mr. Power-Planter dit avec un sourire, « Je vois déjà les étoiles... haha, je vais sûrement dire la même chose après avoir fumé ces phénoménales pépites OG Kush. » Ce deuxième type de tête OG sent aussi intensément l'essence mélangée aux agrumes, cependant, cette note d'agrume est ici plus prononcée. Remarquable variété à 75 % indica au taux très élevé de calice à feuilles des deux phénotypes, les têtes avec quelques feuilles sont normalement produites par des plantes 50/50 indica/sativa ou à dominance sativa.

Les deux plus grandes plantes ont continué à s'étirer pendant les premières semaines de floraison, et Mr. Power-Planteur a dû replier horizontalement les branches principales, car elles risquaient sinon de pousser trop près des lampes. Les trois plantes ont mûri à temps, 54, 56 et 58 jours de floraison (une différence de 1 à 3 jours de la durée officielle est tout à fait acceptable). Redressées, les deux plantes penchées auraient mesuré 110 et 119 cm de haut (elles ont presque doublé de taille pendant la floraison), tandis que la petite plante a finalement atteint 73 cm.

Après le séchage, Mr. Power-Planter s'est retrouvé en possession de 211 grammes de merveilleuses têtes OG Kush – certainement un très bon rendement qui aurait été encore plus grand si cette petite plante avait pu suivre le rythme de la performance de floraison des deux plus grandes plantes -. Mr. Power-planter était ému par l'arôme OG Kush sec : « Ces pépites fantastiques sentent l'essence, on pourrait presque croire qu'elles remplissent le réservoir d'une voiture, l'extraction d'huile OG Kush agirait comme une sorte de carburant pour fusées. Toutefois, cette arrière note d'agrume est toujours présente, rendant cette odeur, un mélange d'arôme irrésistible spectaculaire qui amène les larmes aux yeux. »

L'heure de fumer

Le test de fumée pendant la soirée était naturellement à la hauteur des attentes. Mr. Power-Planter pense qu'il était tout à fait possible que ces prodigieuses têtes OG Kush aient une teneur en THC d'au moins 24 pour cent. Il a commencé ses essais avec les têtes de la plus petite plante. Juste après la première taffe il a senti un effet mental sativa édifiante qui lui a donné une ruée d'euphorie d'après ses propres termes, « un effet d'une sorte de lever de soleil interne ».

Après la première taffe, on expérimente una sorte de lever de soleil interne.

Mais quelques taffes plus tard, il a remarqué que ses paupières devenaient lourdes et sa vision se refermait en tunnel. En même temps le tonus musculaire de son corps tout entier avait diminué il était évident que les cannabinoïdes OG Kush dans son sang étaient passés en mode relaxation profonde. Mr. Power-Planteur a ressenti un énorme effet stone, sa tête comme enveloppée dans du coton. Il s'est ainsi évadé du poids de la vie quotidienne et après un certain temps, l'effet a dérivé en sommeil – la résistance était futile.

Après quelques heures de sommeil, réveillé à nouveau, il se sentait en forme et roulait son deuxième joint OG Kush, cette fois-ci avec la deuxième tête. Et bang ! Un puissant coup de marteau OG indica s'est instantanément précipité dans sa tête, effectuant une sensation fortement narcotique, il se sentait comme dans une sorte de transe. Mr. Power-Planter était ridiculement lapidé à nouveau, mais néanmoins tenté de regarder un film à la télévision, « Mission Impossible ». Mais nomen est omen... il n'a pas réussi à suivre le fil de l'histoire et a mis ses écouteurs pour s'évader en écoutant du dub reggae. Un voyage intérieur presque spirituel qui a duré pendant des heures et qui l'a fait se sentir comme désincarné, illuminé.

« Bon sang, ça a été un voyage absolument incroyable, jusqu'à présent, je n'ai rencontré que très peu de variétés pouvant rivaliser avec la puissance fracassante de OG Kush. Je suis totalement sûr que la teneur en THC de ces têtes est clairement supérieure à 20 pour cent », s'enthousiasme Mr. Power-Planter, passionné également par son parfum lourd et huileux de OG Kush qui lui a laissé un goût fort, « après avoir fumé OG, c'était comme si des tonnes de molécules d'arôme s'étaient entassées dans ma bouche. Mais la lourdeur huileuse est rafraîchie par une délicate tranche de citron faisant d'OG Kush une véritable ganja gourmet », dit-il et arrive à la conclusion, « maintenant je sais pourquoi la moitié des États-Unis est folle de cette variété étonnante, les répercutions médiatiques OG Kush ont de sacrées bonnes raisons. À l'avenir, cette variété toute-puissante a de très bonnes chances dans le jeu des trônes du Cannabis. »

Données de culture

Génétique : OG Kush (ChemDawg x = 75 % sativa, 25% indica)

Phase végétative : 4 semaines

Phase de floraison : 54, 56 et 58 jours, 55 jours en général

Substrat : pots de 11 litres de Plagron Growmix, 

pH : 6,5 à 6,8

EC : max. 1,6 mS

Éclairage : 500 W HPS/m2

Température :
Jour : 26 à 28°C 
Nuit : 18 à 20 °C

Humidité de l'air : 60 % (phase végétative), 40 % (floraison)

Arrosage : manuel

Fertilisation : HeSi TNT complexe, complexe-HeSi Blüte, HeSi phosphore Plus dès la 4ème semaine de floraison

Additifs/stimulateurs : HeSi SuperVit, HeSi Wurzel-Complex

Taille : 73, 110 et 119 cm

Rendement : 211 g

OG Kush

Graines Féminisées

13/01/2017

Commentaires de nos lecteurs

1 commentaire
5 sur 5 (sur 1 commentaire d'utilisateur)
Laissez un commentaire !

Lire les commentaires dans d'autres langues:

Contact

x
Contactez-nous