Cannabis : Guide de consommation responsable et réduction de risques

  • « C’est la dose qui permet de déterminer si une substance est un médicament ou un poison ». PARACELSO. Médecin du XVème siècle Aimé par certains, diabolisé par d’autres, le cannabis a accompagné l’être humain depuis des temps ancestraux.
  • Cependant, son effet psychoactif est devenu une arme à double tranchant qui peut apporter des bénéfices à celui qui le consomme (relaxation ou évasion ponctuelle face à des situations de stress), mais peut également mener à des modes de consommation addictifs.
  • Le cannabis n’est pas une substance inoffensive, et par conséquent, il est nécessaire d’en consommer de façon responsable et de réduire les risques qui y sont associés. Il est donc important d’avoir des informations à votre disposition qui puissent vous aider à mieux profiter du cannabis.

Dans le contexte légal prohibitionniste qui a prévalu dans la majorité des pays du monde pendant les dernières décennies, l'opinion publique s'est divisée en deux extrêmes : d'un côté il y avait ceux qui défendaient l'idée selon laquelle le cannabis était totalement inoffensif et apportait de multiples bénéfices, et de l'autre côté ceux qui pensaient qu'il s'agissait d'une drogue dangereuse qui devrait totalement être interdite. Heureusement, il semble que la vague de régulation apporte un peu de normalité et de sagesse par rapport à ce sujet. Plus le cannabis sort de l'ombre de l'illégalité, plus l'information devient objective, véridique et avérée. Des termes comme « consommation responsable et réduction de risques » vont prendre des forces dans une société qui semble être plus disposée à regarder cette plante de face et sans filtres, il est temps de démystifier le cannabis et de connaître plus profondément les effets et les conséquences de sa consommation. Mais… En quoi consiste réellement la réduction de risques ? Comment est-elle effectuée ?

Avec l'intention de dissiper ces doutes et d'expliquer en détail de quelle manière il est possible de réduire les possibles risques et préjudices qui découlent de la consommation de cannabis, l'équipe de Dinafem a élaboré un guide pratique de réduction des risques pour le consommateur de cannabis. Il s'agit d'une série de points dont vous devez tenir compte avant de consommer du cannabis et qui vont vous aider à prendre de meilleures décisions pour des sujets portant par exemple sur la variété à consommer, le taux de cannabinoïde le plus approprié pour vous ou même la manière de le faire. Nous allons vous résumer les différents chapitres qui composent ce guide et que nous allons publier sur le blog. Allons-y !

 1– Utilisation du cannabis à travers l'histoire :

Pour connaître à fond cette plante, il est important de connaître son histoire. Le cannabis a été utilisé par l'homme tout au long de l'histoire dans différentes cultures et zones géographiques de la planète, son usage a eu différentes finalités :

  • Usage médicinal
  • Usage magico-religieux
  • Usage textile et commercial
  • Usage récréatif

 2– Le changement de modèle dans l'utilisation du cannabis:

Le XXème siècle a amené avec lui la mondialisation, et avec elle un changement dans les habitudes de consommation du cannabis, il est passé d'un usage traditionnel, propre aux sociétés plus primitives, à un usage consumériste, qui est celui présent actuellement dans les sociétés modernes.

 3– Fonction de la consommation du cannabis:

Il existe de nombreux usagers du cannabis avec des profils très éloignés. Chaque personne consomme du cannabis pour des raisons personnelles qui varient d'un individu à un autre. La raison qui pousse à la consommation de cette substance peut être un facteur très important lorsque l'usage devient une addiction. En gros, les fonctions que remplit le cannabis dans la société moderne sont les suivantes :

  • Consommation chez les adolescents : affirmation personnelle et d'appartenance à un groupe, défi et transgression contre le monde adulte et le modèle social établi. La consommation de cannabis devient un mouvement de contre-culture, transgresseur, un symbole de liberté et de rébellion.
  • Consommation ludique : le cannabis comme élément facilitant l'intégration sociale et l'appartenance au groupe. Consommation ponctuelle liée à des fêtes.
  • Consommation thérapeutique : l'usage du cannabis comme médicament, que ce soit pour traiter des douleurs physiques (douleur, spasticité musculaire), ou psychologiques (anxiété, stress, insomnie).
  • Consommation d'évasion : l'usage du cannabis comme échappatoire pour ne pas penser, ne pas sentir ou ne pas affronter la réalité. 

 4– Différence entre l'utilisation et l'abus de cannabis:

Usage : il s'agit de la consommation qui, en raison de ses caractéristiques, ne suppose pas de conséquences négatives pour l'individu, son environnement ou la société

Abus : c'est un usage excessif, que ce soit dans la quantité ou la fréquence, qui entraîne des conséquences négatives et qui fait en sorte que le cannabis devient nocif. 

 5– Voie de consommation et risques liés:

Il existe différentes façons de consommer du cannabis et en fonction de la finalité et des caractéristiques de l'usager, il est possible que certaines soient plus conseillées que d'autres.

 6– Risques pour la santé:

Le cannabis n'est pas une substance inoffensive et sa consommation prolongée et abusive peut engendrer des conséquences négatives pour l'organisme. La solution la plus efficace pour éviter de possibles préjudices est l'abstinence, cependant il s'agit là d'un point discutable. Mais il est également vrai que pour certaines personnes, le cannabis peut apporter certains bénéfices. Par conséquent, pour ceux qui souhaitent utiliser la plante pour quelque raison que ce soit, il existe certaines mesures qui peuvent contribuer à réduire les risques et les préjudices issus de la consommation du cannabis :

 Mesures pour la réduction des risques sur l'appareil respiratoire :

  • L'utilisation de vaporisateur ou d'autres méthodes contre la combustion. 

  • L'usage de filtres qui recueillent les impuretés.

  • Évitez de trop inhaler profondément à chaque bouffée et ne retenez pas la fumée plus de temps que nécessaire.

Risques au niveau psychologique:

Il est conseillé de modérer l'utilisation du cannabis ou de s'abstenir de le consommer s'il existe des risques que le consommateur développe ou aggrave des troubles psychologiques. Facteurs de risques :

  • Personnes prédisposées à développer des symptômes psychotiques : s'il existe des antécédents familiaux de psychose ou d'autre trouble psychiatrique, il est conseillé de s'abstenir ou de minimiser la consommation de cannabis. Il existe des études qui indiquent que le cannabis peut contribuer à réveiller des maladies mentales latentes.
  • Personnes souffrant de maladies mentales : il existe des troubles psychologiques qui peuvent être aggravés avec la consommation de cannabis.
  • Personnes à tendance dynamiques personnelles négatives : démotivation, apathie, isolement.
  • Adolescence : des études scientifiques démontrent que durant l'adolescence, l'abus de cannabis augmente le risque de souffrir de dommages au niveau psychologique. 

Risques au niveau de la psychomotricité:

Le cannabis altère le fonctionnement du système nerveux central, il faut en tenir compte afin de réduire les risques qu'il comporte. 

  • Il est conseillé de ne pas consommer de cannabis si vous allez conduire ou manipuler une quelconque machine.
  • Son usage n'est également pas recommandé avant d'exécuter une activité à haut risque. Le risque combiné à d'autres substances psychoactives : consommer du cannabis avec d'autres drogues par exemple l'alcool peut mener à des réactions inespérées ou de mauvaises expériences.

Risque d'adultération du cannabis:

  • Il est conseillé de se procurer le cannabis d'un club cannabique au lieu de l'acheter sur les réseaux de distribution illicite. 
  • Dans la mesure du possible, il faut choisir le produit de meilleure qualité.
  • Pratiquer l'autoculture de cannabis organique est la meilleure façon de garantir un produit final propre et sans résidus chimiques qui peuvent endommager notre santé. 

 7– Connaissance du produit :

Il est important de savoir quel type de cannabis vous consommez. Chaque variété de cannabis possède des caractéristiques définies et la composition chimique de la plante déterminera en partie son effet. Consommer des variétés possédant des taux élevés de THC n'est pas comme en consommer avec des taux plus faibles ou riches en CBD. En fonction de l'objectif pour lequel est utilisé le cannabis, il sera plus approprié de consommer un type de cannabis ou un autre. Avant de consommer du cannabis, nous vous conseillons de vous informer sur les points suivants :

  • Type de variété et caractéristiques: si la plante est indica, sativa, etc. Cela donne une idée du type d'effet auquel nous pouvons nous attendre.
  • Composition: niveaux de cannabinoïdes de la variété. Il est impossible de connaître les pourcentages exacts de chaque plante, car ils dépendent de plusieurs facteurs, notamment, des conditions de culture. Cependant, les banques de graines offrent habituellement des données indicatives à ce sujet. Il est particulièrement important de connaître les niveaux de THC du cannabis qui sera consommé, car les variétés ayant une puissance psychoactive plus importante ont tendance à donner plus de problèmes dans le domaine psychologique.
16/01/2017

Commentaires de nos lecteurs

2 commentaires
5 sur 5 (sur 2 commentaires d'utilisateurs)
Laissez un commentaire !

Lire les commentaires dans d'autres langues:

Contact

x
Contactez-nous