ConsejosAmigosPrincipal

Quelques conseils utiles pour votre ami qui fume du cannabis pour la première fois

  • Débuter dans le monde du cannabis est comme commencer une grande aventure. Un monde entier rempli de sensations et d’expériences est à découvrir. Cependant, si une personne de votre entourage souhaite essayer et qu’il s’agit de sa première fois, il est important de prendre en compte certains avertissements pour que sa « première fois » soit la plus agréable possible. Tout le monde n’a pas la même tolérance au cannabis et il est fort probable qu’une mauvaise première expérience brise cette relation qui, s’il n’y a pas de problèmes, pourrait être très profitable.
ConsejosAmigosPrincipal

Si vous fumez régulièrement du cannabis, vous vous souvenez sûrement de votre première taffe sur un joint. À partir de là, la relation entre le cannabis et le consommateur est spéciale. Tout dépend bien évidemment du résultat obtenu après les premières expériences avec l’herbe. C’est pourquoi, la prochaine fois qu’un de vos amis vous demandera d’essayer le cannabis, vous devez prendre en compte une série de facteurs pour que son premier contact ne provoque pas de sensations désagréables, telles que l’anxiété, la paranoïa ou des pensées délirantes. Un bad trip dès le départ pourrait le faire renoncer au cannabis à vie.

Bien évidemment, tous n’auront pas les mêmes sensations ni la même intensité à l'heure de consommer du cannabis. La quantité n’est pas la seule chose qui aura une influence, car de nombreux autres facteurs entrent en jeu et façonnent l’expérience du débutant dans le monde cannabique.

Des études scientifiques ont révélé que l’effet de la consommation sur un individu dépendait en grande partie de sa constitution génétique. Et donc, si un usager n’a pas une réaction favorable, il est fort probable que cela soit dû aux réactions provoquées par l’organisme de la personne en question. Car les effets du cannabis varient en fonction de nombreux facteurs : de l'individu, de la variété de cannabis, du moment, de si la variété est Indica ou Sativa, de si la personne est malade ou en bonne santé et même de si le sujet est à jeun.

L’environnement : l’idéal est d’être au calme et confortablement installé

Commençons donc par le début. L’environnement qui nous entoure influence notre humeur ; c’est pourquoi il est très important qu’une personne fumant du cannabis pour la première fois se trouve dans un environnement agréable. C'est pourquoi nous recommandons, que la personne s’entoure d’un ou deux amis, pas trop, et que l’endroit soit calme.

Pour certaines personnes, le fait d’écouter de la musique ou de se trouver en plein air, sur une terrasse ou dans un parc les aidera aussi à se détendre et à mieux apprécier l’expérience. Cela dépendra de chacun. Si vous connaissez bien votre ami(e), vous saurez si l’environnement est adapté.

L’état du consommateur : une bonne santé physique et mentale

Puisque nous sommes tous différents, il est très important d’évaluer la forme physique et mentale de votre amis avant de lui proposer de s’essayer au cannabis. Si vous souffrez régulièrement d’anxiété ou de certaines maladies chroniques, comme le diabète ou l’asthme, vous devez faire encore plus attention à votre consommation de cannabis.

Les personnes ayant recours au cannabis thérapeutique pour soulager certains symptômes de la chimiothérapie ou de maladies graves, comme la sclérose en plaques ou l’épilepsie, choisissent soigneusement le type de variétés étant le plus approprié ou les consomment sous forme d’huiles ou de teintures préparées. De plus, ils commencent habituellement par une consommation progressive, afin de voir les effets que le cannabis provoque sur leur organisme.

Caractéristiques du cannabis : moins de THC et plus de CBD

Il existe de nombreuses variétés de cannabis, certaines possédant un taux de THC plus élevé (et donc plus puissantes) que d’autres. Vous devez donc aussi prendre cela en compte au moment de faire fumer votre ami. Si la variété choisie renferme un taux élevé de tétrahydrocannabinol, l’idéal serait d’en consommer une quantité plus réduite car la puissance de ce cannabinoïde peut provoquer une activité psychoactive trop élevée et que la personne prenne peur.

En tout cas, si notre variété est riche en cannabidiol (CBD) les effets psychotropes seraient réduits et une légère sensation progressive de relaxation pourrait être ressentie, mais avec une puissance modérée, évitant ainsi les effets gênants du cannabis à taux élevé de CBD, comme par exemple la tachycardie, le rougissement des yeux ou les sécheresses buccales. Cela sert à prouver que toutes les variétés de cannabis ne provoquent pas d’effets euphoriques, mais que le stress et l’anxiété peuvent aussi être atténués grâce à la présence du CBD, offrant par la même occasion une expérience agréable qui permettra d’agir en toute normalité, mais sans oublier le côté stimulant tant apprécié du cannabis.

Modes de consommation : Fumer ou ingérer du cannabis ?

Pour les débutants, les produits de consommation à base de cannabis ne sont pas une très bonne idée. Nous pourrions penser que le fait de manger des bonbons au cannabis ou boire une infusion avec du lait (le THC est liposoluble, c’est-à-dire qu’il se dissout dans les graisses et non dans l’eau) est une façon adéquate de débuter la consommation. Cependant, lorsque vous ingérez du cannabis, les effets sont beaucoup plus intenses et durables que lorsque vous les inhalez, c’est pourquoi, dans le cas d’une première consommation vous ne pourrez pas savoir comment votre corps réagira.

L’intensité du cannabis ingéré est due à la façon qu’a notre organisme de l’assimiler. Lorsque nous ingérons du cannabis, le foie transforme le THC en un composé appelé 11-hydroxy-THC, beaucoup plus puissant et qui cause des effets plus psychédéliques dans le cerveau. Pour une personne peu habituée, cela peut sembler trop intense, même dans de petites doses.

Et si vous choisissez plutôt cette méthode de consommation, vous devez aussi prendre en compte le fait que les effets seront plus long à se faire ressentir lorsque le cannabis est ingéré que lorsqu’il est fumé ou vaporisé. C’est pourquoi il ne faudra pas s’inquiéter si au bout de quelques minutes vous n’avez pas encore ressenti de changement, mais ce qu’il ne faut en aucun cas faire, c’est prendre une quantité plus importante afin d’en accélérer les effets. Cela pourrait faire vivre à votre ami ce bad trip qu’il voudra à tout prix oublier.

Les quantités recommandées pour les débutants

Comme vous pouvez vous en douter, une personne qui consomme du cannabis pour la première fois ne pourra pas fumer un joint entier ni manger un trop gros morceau d’un gâteau élaboré à base de cannabis. Si vous avez choisi de fumer pour la première fois, le mieux serait de commencer avec une ou deux taffes, d’attendre un petit moment et d’en apprécier les effets. Si après quelques minutes, votre amis semble avoir récupéré, les doses peuvent être augmentées et vous pourrez continuer vos expérimentations. Vous devrez toujours être conscient du fait que le corps est encore en train d’assimiler de nouvelles sensations.

Et si vous avez plutôt préféré commencer par des produits comestibles, vous ne devriez pas ingérer plus de 5 milligrammes. Par exemple, si vous êtes sur le point de goûter un délicieux space cake, une cuillère à soupe de cannabis pour faire vos premiers pas sera plus que suffisant.

La meilleure façon de contrôler la quantité est dans tous les cas de consommer du cannabis par vaporisation. En plus de posséder un meilleur contrôle des doses, ces appareils permettent d’inhaler sans brûler la gorge, comme cela pourrait être le cas avec une cigarette. Cela permet aussi d’atteindre des températures plus basses que celles obtenues avec une combustion, permettant de déguster les terpènes ou les huiles essentielles présentes dans la plante de cannabis, et qui s’évaporent en dessous de 200 ºC.

Après la consommation, soyez attentif aux réactions

Si les conditions sont adéquates et que votre ami s’est décidé à essayer le cannabis, il est important que vous vous trouviez à proximité pendant l’expérience. S’agissant de la première fois qu’il ressentira ces sensations, il est possible qu’il prenne peur et que cela le rende nerveux, ce qui augmentera les sensations sans aucune raison. C’est pourquoi, vous devez lui dire de rester calme lorsqu’il commencera à ressentir les premiers symptômes. Il est aussi indispensable de discuter avec lui pour savoir comment il se sent jusqu’à ce que les effets aient diminués. Cela l’aidera à se sentir plus en sécurité.

Et à l’inverse, si vous voyez que vous commencez à le sentir inquiet, faites-le respirer tranquillement, inspirant par le nez et expirant lentement par la bouche. Dans des cas plus extrêmes, faire un tour et prendre un bol d’air frais afin de se détendre peut aussi lui faire du bien pour se détendre et ne pas souffrir de crise psychédélique.

Nous allons donc vous proposer à continuation un petit manuel d’urgence à utiliser dans le cas où ce genre de situations aurait lieu. Vous ne devez pas non plus vous inquiéter excessivement. Si vous suivez les recommandations formulées dans ce post afin de réduire des risques, votre amis appréciera son premier voyage, ce qui l’amènera à essayer à nouveau le cannabis à d’autres occasions.

----

Huit méthodes d’atténuer un bad trip lié au cannabis

Si malgré tous ces conseils, vous ou votre ami avez souffert un bad trip, vous trouverez ci-dessous un bref guide de survie en huit étapes :

1. Gardez votre calme

Il s’agit de la consigne la plus importante dans ce cas de figure. Rester calme vous aidera à être plus conscient de ce qu’il se passe et empêchera les épisodes de paranoïa.

2. Buvez beaucoup d’eau

Bien s’hydrater permettra de réduire la sensation de mal-être. Dans ce genre de cas, l’eau est la meilleure option ; cependant, vous pouvez aussi consommer des jus ou tout autre boisson fraiche sans caféine.

3. Mangez quelque chose que vous aimez

Avoir faim est toujours bon signe, donc si c'est le cas, n’hésitez pas. Cela activera votre organisme et fera qu’il éliminera le THC qui a produit cet effet.

4. Freinez le THC avec du CBD

Le CBD est parfait pour atténuer les effets psychoactifs du THC. Le cannabidiol équilibre l’effet et adoucie l’euphorie (et dans certains cas la dysphorie), induite par le THC qui, dans une formule concentrée peut provoquer des sensations étranges pour les consommateurs. Le CBD est le yin et le THC le yang. C'est pourquoi le fait de consommer de la Dinamed CBD, possédant un taux de CBD très élevé et de THC très bas peut être l'antidote idéal contre le bad trip.

5. Dormir peut être un très bon choix

Une des clefs pour faire passer cet état désagréable est d’être détendu. C’est pourquoi, le mieux à faire serait de trouver en endroit calme et de se reposer, et même de finir par s’endormir. Vous concentrer sur votre respiration vous aidera aussi.

6. Faites un tour, ou faites de l’exercice

Si vous n’arrivez pas à vous changer les idées, un peu d’air frais vous fera le plus grand bien. Pour cela, faites un tour dans votre quartier, dans un endroit que vous connaissez. Il y a même certains experts qui affirment que le fait de réaliser certains exercices physiques aident à éliminer le THC.

7. Pensez à autre chose en regardant la télévision ou en écoutant de la musique

Une autre possibilité pour que ces effets commencent à s’estomper serait de réaliser tout type d’activité amusante, vous procurant des émotions agréables. Cela activera la zone du cerveau qui canalise les sentiments les plus agréables afin d’éviter que d’autres symptômes comme l’anxiété ou la paranoïa n’apparaissent.

8. Discutez avec vos amis

Le fait de parler est fortement recommandé pour une personne souffrant d’effets indésirables. Si vous êtes avec une personne faisant un bad trip, le mieux est de lui poser des questions concrètes sur les sensations ressenties. Laissez de côté les phrases toute faites comme « Calme-toi » ou encore « Qu’est-ce qu’il t’arrive ? » afin d’éviter de le rendre encore plus nerveux et d’aggraver ses symptômes.

01/06/2017

Commentaires de nos lecteurs

1 commentaire
5 sur 5 (sur 1 commentaire d'utilisateur)
Laissez un commentaire !

Lire les commentaires dans d'autres langues:

Contact

x
Contactez-nous