hid principal

L’éclairage HID pour la culture de cannabis

  • Les lumières à décharge à forte intensité (connues sous l’acronyme en anglais HID) sont un type d’éclairage utilisé par les cultivateurs de cannabis.
  • Ses excellents rendements horticoles et son bon rapport qualité prix font de ses deux modalités, les halogénures métalliques (MH) et les lumières à haute pression de sodium (HPS), une très bonne option pour éclairer vos plantes.
  • Nous vous expliquons tout ce dont vous devez savoir à leur sujet.
hid principal

Le marché offre une grande variété de lampes pour les cultures d'intérieur et il est souvent compliqué de choisir les plus appropriées pour nos plantes de cannabis. Une série de questions nous assaillent lorsque nous devons prendre cette décision : de quelle matière ? De quelle forme ou taille ? Quels sont les meilleurs ? Et les moins chères ? Toutefois, dans la majorité des cas, les cultivateurs plus expérimentés conseillent des lumières à décharge de haute intensité (en anglais « High Intensity Discharge » ou HID), arrivant même à obtenir des productions, qui sont impossibles à obtenir avec d'autres types d'éclairage.

Dans cette typologie, nous trouvons les halogénures metalliques (aussi appelées MH par leur nom en anglais « Metal Halide ») et les lampes de sodium à haute pression (ou HPS pour « High Pressure Sodium »). Les deux sont faciles à assembler, et garantissent de bons résultats et sont abordables face à d'autres types de lumières. Voyons à présent, comment sont chacune de ces options : quelles tailles et puissances trouvons-nous ? Quels sont leurs avantages ? Et comment est-il préférable de les utiliser ?

Les halogénures métalliques ou lampes MH

Ces lampes sont également connues sous le nom d'halogénures métalliques ou lampes à mercure halogéné. Une variété de noms qui font principalement référence à leur composition. Ces lumières, à puissance élevée et une excellente reproduction des couleurs se produisent en passant un arc électrique au travers d'un mélange de gaz (argon, mercure, iodure et bromure de différents métaux, entre autres). Ce mélange régule la nature de la lumière produite permettant de varier la température de la couleur et son intensité.

Ce type de lampes servira à construire une réplique dans notre culture de la lumière qui se produit dans la nature pendant les mois correspondant au printemps et à l'automne. En raison de sa composition, le spectre de lumière bleue est le plus puissant, donc ils sont la meilleure option pour que nos plantes reçoivent de la lumière au cours de la phase végétative. Au cours de cette étape les tiges, les branches et les feuilles poussent et se développent, nous avons alors besoin d'une lumière qui facilite la photosynthèse et produire des plantes aussi feuillues que possible. Et les halogénures métalliques remplissent ce rôle à la perfection. 

La durée de vie moyenne d'une lampe aux halogénures métalliques est d'environ 10 000 heures (un peu plus de 400 jours). Ceci nous garantit son efficacité dans les petites cultures, et peut même supporter une récolte après l'autre sans problème. De plus, son faible coût ne représente pas un grand investissement lorsque la lampe arrive à son terme, elles sont facilement trouvables (bien que le prix dépende toujours de la puissance) à partir de 20 euros. Selon les experts, c'est l'une des options avec le meilleur rapport qualité-prix.

Les lampes à haute pression de Sodium ou lumières HPS

Ce type de lumière a un fonctionnement semblable à une lampe MH. Bien que, dans ce cas, le mélange de gaz soit différent. Au lieu d'halogénures métalliques, ils sont principalement composés de sodium, ce qui fait que la lumière émise soit de couleur rouge orangé. Ce spectre sera idéal pour la phase de floraison de nos plantes de cannabis, parce qu'il active ses hormones et augmente sa production

Certains cultivateurs incorporent ces lampes sodium à haute pression uniquement à partir de la floraison ; alors que d'autres préfèrent les utiliser comme ampoule secondaire tout au long du processus de croissance, augmentant l'exposition pendant la phase de floraison. Il a été prouvé dans les cultures hydroponiques, que les plantes exposées aux HPS garantissent un meilleur rendement que celles qui ont poussées uniquement avec des lampes MH. Par conséquent, la combinaison des deux, dans chacune des phases indiquées, sera une garantie pour que nos plantes poussent fortes et saines.

Une lampe HPS peut durer 18 000 heures (environ 750 jours). Elles consomment toutefois plus d'énergie que les lampes aux halogénures métalliques et dans les puissances supérieures, elles produisent plus de chaleur qu'il faut contrôler à l'aide d'un système de climatisation ou de ventilation. Concrètement, les lampes HPS de 600 watts sont les plus populaires parmi les cultivateurs. Cela est dû parce qu'elles offrent un bon équilibre entre la quantité de lumière qu'elles produisent produit et l'électricité qu'elles dépensent.

Le meilleur et le pire de l'éclairage HID

Les lumières HID sont les plus abordables du marché ; elles sont en plus faciles à utiliser et n'impliquent pas de grandes installations qui augmentent également les coûts de notre culture. En outre, son efficacité dans les cultures d'intérieur est plus que garantie, si les instructions du fabricant sont respectées.

Toutefois, son principal inconvénient est qu'elles ne se relient pas directement aux prises standards, il est donc nécessaire d'avoir un ballast électrique (un équipement qui sert à maintenir stable et à limiter l'intensité du courant) et une couverture spéciale pour le brancher, ce qui engendre une augmentation de la consommation d'électricité. Ils ont également une vie plutôt limitée qui se situe en moyenne dans les alentours de 10.000 heures de lumière. 

Les deux types de lampes HID existent sous différentes puissances ; les plus courantes sont 250W, 400W, 600W et 1000W. Le choix de la puissance qui convient à notre culture dépendra essentiellement de la quantité de plantes que nous avons et de la dépense énergétique que nous voulons assumer.

Comment choisir les lampes en fonction de la taille de la culture ?

Si nous n'avons qu'une ou deux plantes, une lampe de 150 watts suffit pour la culture. Dans ce cas, vous devrez la placer à environ 17 centimètres au-dessus de la plante. L'idéal sera de l'accrocher au plafond, juste au-dessus, mais à la distance indiquée. Cela fera en sorte que la lumière agisse directement mais pas l'excès de chaleur. Avec les soins nécessaires, nous pourrions atteindre un rendement moyen de 75 à 150 grammes, selon la génétique choisie.

Maintenant, si vous avez une récolte de 3 ou 5 plantes, vous devrez augmenter le voltage de votre lampe à 250 Watts et la placer à une distance de 25 cm. Comme vous pouvez l'imaginer, dans ce cas, le rendement permettra également d'augmenter jusqu'à obtenir environ 250 grammes de notre plante favorite.

Nous utiliserons les lampes de 400 watts pour les cultures de 6 à 9 plantes et celles de 600 watts jusqu'à une douzaine. Dans ce cas, vous devrez les placer à une distance respective de la plante de 30 et 40 cm. Avec ces types, le rendement pourrait atteindre 500 grammes.

Pour les plus grandes cultures, avec plus de 12 plantes, nous aurons besoin de lampes de 1000 w. Dans ces cas, nous devrons être attentifs à la température qui se produit dans notre culture. L'utilisation d'une puissance aussi élevée augmente la chaleur émise par les plantes, il sera donc indispensable de disposer d'un bon système de climatisation et de ventilation qui évitent des températures excessives.

Conseils pour combiner les lampes HPS et MH dans votre culture

Pour obtenir les meilleurs rendements, il convient de combiner les deux types de lumières HID. Dans ce cas, nous utiliserons les lampes aux halogénures métalliques comme source de lumière primaire ; Tandis que les lampes HPS serviront pour l'étape de floraison.

Une autre option consiste à utiliser des lampes MH et HPS combinées grâce à un même réflecteur. Toutefois, certains cultivateurs disent que cette alternative n'est pas efficace, puisque ces systèmes combinés possèdent des ampoules de puissance inférieures. 

En ce sens, si nous voulons utiliser une installation lumineuse qui nous permettra de tirer parti de l'efficacité de ces deux lumières, le mieux est d'obtenir un montage convertible ou commutable. Ces installations nous permettent de passer d'une lampe à l'autre selon la phase dans laquelle se trouvent nos plantes sans devoir monter et démonter à chaque étape les différentes lampes.

Pour compléter le système, nous pouvons aussi installer une résistance qui régule l'énergie. Les plus sophistiquées sont les numériques qui, en plus d'augmenter l'irradiation des ampoules d'éclairage, nous permettent de les configurer pour mieux contrôler la puissance.

Connaitre les particularités de l'éclairage HID nous fera prendre les bonnes décisions pour choisir et utiliser des lampes telles que les halogénures métalliques ou les lampes au sodium haute pression, afin de garantir la performance maximale de notre prochaine récolte en intérieur.

Eclairage HID Vs Lampes Led

Les progrès technologiques constants ont abouti en une technologie led, basée sur l'émission de lumière à haut rendement et à faible consommation d'énergie. Cependant, il existe encore bon nombre de cultivateurs qui hésitent à utiliser les lampes led pour leurs plantes de cannabis.

Tout d'abord, nous devons avertir que dans leur composition, l'une et l'autre n'ont rien à voir

Alors que l'éclairage HID émet de la lumière en passant du courant dans une capsule de gaz déterminant sa couleur, les lumières led sont créées dans un composant électronique appelé une diode. En son intérieur, un courant électrique agite les atomes qui produisent de la lumière lorsqu'ils sont expulsés au travers d'une puce-réflecteur. De plus les LEDs proposent un large spectre de lumières, de l'infrarouge ou ultraviolets jusqu'à une gamme visible de différentes tonalités.

Pourtant le monde du cannabis ne semble pas recevoir avec beaucoup d'enthousiasme les lumières led pour les cultures. Maintenant, voyons quelles sont les raisons des défenseurs de l'éclairage HID ainsi que les inconvénients qui existent face aux leds.

Avantages de l'éclairage HID face à la led

  • La production de la culture est supérieure avec éclairage HID. 
  • Les lampes HID ont un bon rapport qualité-prix face aux led qui ont un coût excessivement élevé.
  • Les lumières HID sont standards pour la culture, tandis que les lampes led ne sont pas encore trop acceptées sur le marché

Inconvénients de l'éclairage HID face à la led

  • La consommation d'énergie est plus élevée avec un éclairage HID. Les lumières LED sont plus efficaces à cet égard.
  • Les lumières HID émettent beaucoup plus de chaleur les led et peuvent endommager les plantes.
  • Pour le fonctionnement des lampes HID un ballast électrique est nécessaire ; alors que les LED sont directement reliées à une prise électrique.
  • Les progrès récents en éclairage horticole misent à cet usage, sur l'amélioration de la technologie led.
26/02/2017

Commentaires de nos lecteurs

Il n’y a pour l’instant aucun commentaire. Vous voulez être le premier ?

Laissez un commentaire !

Contact

x
Contactez-nous