Sunburst CMH

Les CMH/LEC, une nouvelle génération de lampe horticole

  • Les évolutions technologiques sont nombreuses au cœur de l'industrie du cannabis ces dernières années et cela n'est pas prêt de s'arrêter.
  • Nous allons découvrir ensemble un nouveau type de luminaire horticole lors de ce post, les lampes CMH qui représente une belle évolution en la matière.
  • Nous vous donnons tous les détails afin de faire le meilleur choix au moment de préparer votre chambre de culture.
Sunburst CMH

Qu'est-ce qu'une lampe CMH/LEC ?

Une lampe CMH (Ceramic Metal Halide) est tout simplement une nouvelle génération de lampe MH (Metal Halide). L'évolution technique majeure entre les deux modèles d'ampoules est que la CMH est pourvue d'un tube en composite céramique tandis qu'une MH traditionnelle utilise du quartz.

Cette nouvelle évolution utilise un tube en céramique qui tolère des températures beaucoup plus élevées que les tubes métalliques. Les lampes HID utilisent un tube en quartz qui nécessite l'utilisation d'un mélange de gaz qui permet d'abaisser la température au cœur du tube, mais qui ne permet pas d'obtenir un spectre lumineux idéal pour le développement des plantes.

Tandis que les lampes CMH utilisent un tube en céramique dont la capacité de fonctionnement à température élevée permet d'obtenir une combinaison de gaz idéale et par conséquent, un spectre de lumière optimal.

Le groupe Thorn a été le créateur de cette technologie en 1981, mais c'est l'entreprise Phillips qui, à partir de 1994, a été le premier distributeur international.

Il est nécessaire d'utiliser un ballast magnétique ou numérique spécifique, car les lampes CMH fonctionnent uniquement avec des ballasts numériques émettant des basses fréquences et non des hautes fréquences.

Il existe généralement 2 modèles d'ampoules CMH différentes, la 3100 K (spectre complet) et la 4200 K (spectre bleu). Les lampes CMH sont actuellement utilisées pour illuminer les zones commerciales, les rues de différentes agglomérations, ainsi que de nombreuses exploitations horticoles.

Quels sont les avantages des lampes CMH/LEC ?

Une lampe CMH produit un spectre de lumière "mieux adapté" pour nos chères plantes que de nombreuses lampes HID et pour une dépense énergétique bien inférieure. Cela signifie clairement qu'une lampe CMH moins puissante, comme un modèle de 315W par exemple, démontre les mêmes performances qu'une lampe HPS de 600W.

De plus, elles génèrent moins de chaleur, ce qui signifie que vous devrez utiliser moins d'électricité pour faire fonctionner votre climatisation, afin de rafraîchir l'espace. Elles conviennent parfaitement aux petits espaces pour les mêmes raisons.

Elles offrent une meilleure stabilité du spectre de lumière, un meilleur rendu des couleurs, une meilleure efficacité de manière générale et également une durée de vie bien plus longue qu'une lampe MH ou HPS (50% environ). Nous pouvons dire que les ampoules CMH sont deux fois plus performantes qu'une ampoule MH traditionnelle en matière de lumens et 15 à 20% en matière de PPFD (Photosynthetic Photon Flux Density) (µmol m-2 s-1).

Leur spectre comprend des rayons ultraviolets et infrarouges, ce qui est une véritable valeur ajoutée pour leur développement végétatif (croissance). Bien que leur prix soit initialement plus élevé, elles permettent rapidement de réaliser des économies en matière de dépense énergétique et la production finale est également supérieure.

Les lampes CMH permettent d'obtenir un meilleur ratio gramme/Watt. Il n'est pas toujours évident d'obtenir le ratio 1:1 (1 gramme produit pour 1 Watt consommé) avec une lampe HPS, tandis qu'avec une lampe CMH il est facile d'atteindre 1,5 g/W et même voire 1,8 g/W si vous avez une certaine expérience et donc une bonne maîtrise de votre jardin.

Quels sont les inconvénients d'une lampe CMH/LEC ?

Comme c'est encore une technologie récente, tout comme les lampes à LED  , leur coût reste encore élevé et il existe peu de modèles disponibles à la vente. Une fois que leur utilisation sera largement répandue, leur coût devrait logiquement baisser et nous verrons apparaître une multitude de modèles sur le marché. Donc clairement, elles sont encore trop chères.

Un autre inconvénient de taille est que les lampes CMH produisent des rayons ultraviolets à ondes courtes lorsqu'elles sont en fonctionnement. Ces derniers peuvent provoquer des brûlures de la peau graves et des inflammations oculaires dans le même temps. Pour toutes ces raisons, nous vous recommandons fortement de porter des lunettes de protection adaptées, surtout si vous travaillez de longues heures dans votre espace de culture.

Nous vous conseillons pour votre propre sécurité de ne pas utiliser une lampe CMH dont l'ampoule pourrait être fissurée, percée, cassée, car cela pourrait favoriser les risques pouvant affecter votre santé que nous avons mentionnés précédemment.

Quels sont les modèles CMH/LEC disponibles sur le marché ?

Le modèle le plus répandu actuellement est certainement le modèle d'une puissance de 315W, équipé d'un ballast numérique Philips. Vous trouverez également différents kits CMH, équipés soit d'un ballast magnétique soit d'un ballast numérique à basse fréquences.

Nous verrons certainement une multitude de nouvelles versions apparaître dans un futur proche, ce qui vous permettra de trouver le modèle idéal et parfaitement adapté à votre chambre de culture. Nous espérons que ce post éclairera vos lumières et lèvera l'ensemble des doutes que vous pourriez avoir au sujet des lampes CMH.

Bonne culture à tous !

03/04/2018

Commentaires de nos lecteurs

4 commentaires
5 sur 5 (sur 4 commentaires d'utilisateurs)
Laissez un commentaire !

Lire les commentaires dans d'autres langues:

Contact

x
Contactez-nous