Cannabis y alcohol

Comment le cannabis protège-t-il votre foie des effets négatifs de l'alcool ?

  • Une étude récente a déterminé que le cannabis pouvait réduire les dommages sur le foie provoqués par l’absorption d’alcool chez les consommateurs.
  • Selon les données obtenues de cette études, les personnes qui, en plus de boire de l’alcool, consommaient du cannabis avaient moins de chances de souffrir de maladies graves comme la cirrhose ou le cancer hépatique.
  • Les études ne démontrent pas seulement que le cannabis protège contre l’alcool, mais aussi que c’est une méthode efficace contre l’addiction.
Cannabis y alcohol

Le cannabis et l'alcool sont deux substances généralement liées dans leur consommation, cependant, il existe de grandes différences entre elles. La plus évidente est le fait que l'alcool soit légal et parfaitement intégré dans les sociétés occidentales, alors que le cannabis a toujours du chemin à parcourir avant de pouvoir jouir d'une telle acceptation. Toutefois, cette réalité ne s'ajuste pas aux effets provoqués par ces substances sur notre corps.

Un d'entre eux est le niveau d'addiction, car alors que la plante de cannabis ne renferme aucune substance addictive pour ses consommateurs, l'alcool, quant à lui, peut engendrer une dépendance physique, tout comme le tabac, la cocaïne et les amphétamines. De plus, un coma éthylique peut entraîner la mort, tandis qu'avec le cannabis ce sera très différent puisqu'il ne mettra pas votre vie en péril. Pour finir, les recherches démontrent sa dangerosité, car selon une étude réalisée par des scientifiques allemands et leurs homologues canadiens, le cannabis serait 114 fois moins nocif que l'alcool.

Mais si nous allons un peu plus loin et que nous les combinons, le cannabis peut réduire les effets néfastes provoqués par l'alcool. C'est ce qu'a déterminé une étude récente menée par l'Institut National pour la recherche Scientifique de l'Université du Québec, qui a montré que le cannabis était un traitement efficace pour réduire les possibilités de souffrir de maladies du foie pour les consommateurs d'alcools forts.

Cette étude a examiné plus de 300 000 patients présentant des antécédents d'abus d'alcool de longue durée. 10 % de ces patients consommaient également du cannabis et montraient moins de signes de maladies hépatiques. « Notre étude révèle que parmi les consommateurs d'alcool, les personnes qui consommaient du cannabis avaient moins de chance de développer de stéatose hépatique, de cirrhose ou de carcinome hépatocellulaire (un des cancers les plus courants) », affirmaient les auteurs dans leur conclusion.

Et cet impact était même plus important chez ceux qui en consommaient régulièrement que chez les consommateurs occasionnels, prouvant ainsi que la plante réduisait les effets négatifs de l'alcool. « Nos découvertes envisagent le fait que la consommation de cannabis soit liée à une plus faible incidence des maladies hépatiques chez les alcooliques », concluent-ils.

Copa de alcohol

Toutefois, ils ont simplement examiné les résultats obtenus et sans vraiment s'intéresser aux raisons. Mais ils ont quand même osé signaler les propriétés anti-inflammatoires du cannabis comme étant une des raisons de la réduction des dommages sur le foie. Avec la consommation d'alcool, cet organe est saturé et gonfle, ce qui provoque sa dégradation et le développement de maladies. En comparaison, le cannabis agit comme un anti-inflammatoire pour soulager les dommages.

Nous ne pouvons néanmoins pas dire que le fait de fumer du cannabis soit un antidote contre les abus d'alcool, ni qu'il soit capable de nous guérir à 100 % de ses effets, mais il sera bel et bien capable de soigner les lésions hépatiques produites par l'alcool. Et ce n'est pas tout car, comme nous allons le constater, sa consommation aidera également à éliminer l'addiction à l'alcool, .

Du cannabis contre l'alcoolisme

De nombreuses études démontrent que le cannabis a aidé certaines personnes à laisser de côté un passé alcoolique ou une dépendance à d'autres substances. En 2012, plus de 400 patients de cannabis médicinal de quatre dispensaires différents de Colombie-Britannique, au Canada, ont participé à un sondage sur leur consommationPlus de 41 % d'entre eux affirmaient avoir remplacé l'alcool par le cannabis et 36,1 % avaient stoppé leur consommation de drogues grâce au cannabis. Les autres ont également vu là une alternative à la prise de médicaments ayant des effets secondaires.

Mais ce n'est pas tout, car le cannabis est aussi efficace contre l'alcoolisme. Une étude de 2013 a démontré que le cannabidiol (CBD) pouvait prévenir la dégénérescence des neurones provoquée par les boissons. Lorsque vous ingérez de l'alcool, la connexion entre vos neurones est affectée, ce qui provoquera que une détérioration mentale de plus en plus importante. Face à cela, les cannabinoïdes encourage la neurogenèse, c'est-à-dire, la production de neurones dans le système nerveux central.

De plus, la consommation excessive d'alcool conduirait également à des altérations comportementales et cognitives pouvant finir par être chroniques. Cependant, le cannabis peut aider à freiner ces comportements. Le CBD, comme agent neuroprotecteur et régénérateur neuronal, n'aide pas seulement à reconstruire les dommages occasionnés dans le cerveau par l'alcool, mais aussi à éliminer les envies de l'alcoolique et à le faire sortir de sa dépendance.

Adicción al alcohol

Comme l'ont démontré certaines études, les cannabinoïdes possèdent des effets antidépressifs. De plus, pour les personnes les plus dépendantes, le cannabis permet de combattre les symptômes liés à l'abstinence, comme par exemple les nausées, les tremblements ou l'insomnie. Le cannabis se place donc comme un produit relaxant offrant le moment d'évasion dont ils ont besoin, mais sans les effets secondaires de l'alcool et des autres substances.

Pourquoi le cannabis est-il une bonne alternative pour les personnes dépendantes ?

Vue l'évidence scientifique, de plus en plus d'experts misent sur le cannabis comme une base de traitement contre l'addiction. Ils s'appuient sur les bienfaits de la plante et sa consommation responsable. Les patients traités au cannabis médicinal peuvent, par exemple, réaliser leurs activités quotidiennes beaucoup plus simplement que sous les effets des opiacés prescrits généralement pour soulager les mêmes symptômes.

De plus, les effets secondaires du cannabis seront également moins importants et moins désagréables que ceux produits par ce type de produits. Pendant ce temps, les experts pensent aussi qu'avec le cannabis médicinal les avancées sont beaucoup plus efficaces et durables qu'avec les médicaments alternatifs à l'addiction.

Cependant, bien que les études aient démontré que la consommation responsable de cannabis pouvait soulager les troubles émotionnels sans les dangers de l'addiction et du manque, il faudra toujours continuer les recherches sur son utilité en tant qu'alternative au traitement de l'addiction à l'alcool, au tabac et autres substances. Cela serait la meilleure façon de prouver qu'il n'existe aucune plante possédant autant de propriétés médicinales et thérapeutiques, mais surtout, aussi peu mise à profit dans la société.

08/05/2018

Commentaires de nos lecteurs

1 commentaire
5 sur 5 (sur 1 commentaire d'utilisateur)
Laissez un commentaire !

Lire les commentaires dans d'autres langues:

Contact

x
Contactez-nous