La plante du mois : le pissenlit, un remède détox pour votre organisme

  • L’été est la saison des excès, et le mois d'août est le mois où ils se font les plus nombreux. Vacances, alcool, repas copieux… une combinaison dont votre organisme (particulièrement le foie, la vésicule et les reins) ressentira les effets.
  • C'est la raison pour laquelle nous allons vous présenter une des plantes les plus bénéfiques pour purger votre corps : le pissenlit.
  • Dans ce post, nous vous expliquerons les propriétés de cette plante intéressante et comment en consommer.

Le pissenlit, ou dent-de-lion (taraxacum), appartient à la famille des astéracées et certaines découvertes sembleraient placer son origine en Europe. Cette plante pousse généralement sur les sentiers et les champs de tout le continent. Souvent considérée comme une « mauvaise herbe », car elle pousse à l'état sauvage sur le bord des routes, et souvent en plein milieu du jardin, cette plante est très facile à reconnaître grâce à sa morphologie particulière :

Les feuilles : d'une couleur vert foncé, les feuilles sont dentelées et présentes presque dès la racine. Cette présence est due à une tige très courte, presque inexistante, qui la placera dans la catégorie des plantes acaules.

Les fleurs : une couleur jaune facilement reconnaissable.

Les fruits : c'est la partie de la plante qui nous vient le plus rapidement à l'esprit. Il s'agit d'un cypsèle granulaire, une sorte de boule recouverte de poils non ramifiés qui s'envolent sous l'effet du vent.

Les usages thérapeutiques du pissenlit

  • De grandes propriétés dépuratives : le pissenlit est une plante médicinale très utile pour nettoyer l'organisme, puisqu'il purgera tout en éliminant les toxines accumulées par une mauvaise alimentation, de mauvaises habitudes, le sédentarisme, etc. Il sera tout particulièrement bien adapté aux personnes qui souffriraient d'hypertension, de la goutte, de problèmes cutanés puisque le pissenlit contient, entre autres, des vitamines A, B et C, des acides foliques (ou B9), du fer et des tanins.
  • Un diurétique : grâce à son action diurétique, le pissenlit est très utilisé pour éliminer les toxines. Il est également recommandé pour nettoyer l'organisme après chaque changement de saison ou après des excès à répétition. De plus, ce sera un élément naturel parfait pour les gens qui auraient tendance à souffrir de rétentions d'eau, et idéal pour pallier les effets de l'alcool.
  • Un hépatoprotecteur : il aidera à protéger le foie et la vésicule biliaire tout en stimulant naturellement leurs fonctions. Le stress, les excès et certaines maladies auront tendance à surcharger cet organe si vital pour notre santé. Un foie malade affectera non seulement notre santé physique mais influencera aussi notre santé émotionnelle ! La médecine traditionnelle chinoise relie les problèmes de foie à l'irritabilité, au stress et à la dépression. Il est possible qu'une période de stress provoque des problèmes hépatiques et à l'inverse, en ne fonctionnant pas correctement, celui-ci augmentera la nervosité, donnant ainsi lieu à un cercle vicieux. Le pissenlit est très bon pour soigner le foie et il est hautement indiqué pour traiter les troubles comme la stéatose hépatique ou l'hépatite.
  • Un stimulateur des reins : grâce à cet action, il préviendra la cystite et l'urétrite.
  • Un orexigène : cette plante facilitera la sécrétion de bile, favorisant ainsi une bonne digestion. Elle est parfaite pour traiter les cas de manque d'appétit.
  • Un remède cutané : le pissenlit peut aider à traiter l'acné, l'urticaire et le psoriasis. Il possède également un grand pouvoir de cicatrisation.
  • Une grande teneur fer très utile pour lutter contre l'anémie.
  • Un effet calmant certains problèmes circulatoires : utile pour traiter les varices ou les hémorroïdes. Il renferme des propriétés calmantes pour les problèmes de circulation grâce à sa concentration en tanins, d'où son efficacité contre les varices et les hémorroïdes.

Comment consommer les pissenlits ?

Pour en consommer et profiter de ses propriétés thérapeutiques, vous avez plusieurs possibilités :

  • Les infusions : c'est la façon la plus courante et conseillée pour vous purger. C'est assez simple à préparer puisque vous n'avez qu'à faire bouillir les feuilles et la racine de la plante dans de l'eau. Ce produit peut également être trouvé dans les herboristeries sous forme de sachets de thé déjà préparés. Vous pouvez prendre jusqu'à trois tasses par jour, pendant 1 à 3 mois en fonction de chaque cas.
  • Les extraits : vous pouvez trouver des doses plus élevées dans les boutiques diététiques, et consommer l'extrait de pissenlit par dilution dans des bouteilles d'eau, ce qui vous permettra d'y avoir accès tout au long de la journée.
  • Dans vos plats : les feuilles du pissenlit sont comestibles, c'est pourquoi vous pouvez en mettre dans vos salades ou vos omelettes. Nous vous déconseillons toutefois de manger une salade uniquement composée de feuilles de pissenlit car elles ont un goût plutôt amer. Mélangé à d'autres plantes, comme le basilic, la roquette ou la mâche vous pourrez donner une touche délicieuse et surprenante à vos plats.
  • Pour remplacer le café : les racines de la plante peuvent être utilisées pour remplacer le café après avoir été séchées et moulues. Elles sont généralement vendues sous le nom de chicorée. C'est parfait pour ceux qui adorerait la saveur du café (goût assez similaire), mais qui souhaiteraient réduire leur consommation pour éviter les effets secondaires, comme les tremblements, les problèmes d'insomnie, ou encore les maux de têtes et les nausées. De plus, la chicorée est riche en inulines, une fibre prébiotique stimulant la prolifération des bactéries bénéfiques pour les intestins.
  • Les cataplasmes ou les crèmes : pour soulager certains problèmes cutanés, les feuilles doivent être écrasées et appliquées sur la zone à traiter en laissant agir pendant 30 minutes.
  • Les bains dérivatifs : pour réduire les problèmes de circulation, comme les varices ou les hémorroïdes vous pouvez avoir recours à une solution à base de pissenlit macérée et à appliquer sur la zone à traiter.

Les contre-indications du pissenlit

Malgré tous les bienfaits thérapeutiques que possède cette plante, nous déconseillons sa consommation dans les cas suivants :

  • Les allergies : certaines personnes peuvent présenter des réactions allergiques à la plante.
  • Les calculs biliaires : bien que le pissenlit soit bon pour purger le foie et la vésicule, il peut être contre-productif pour les personnes souffrant de calculs biliaires, car cela pourrait provoquer des coliques hépatiques.
  • Grossesse et allaitement : l'usage est déconseillé.
  • En parallèle avec certains médicaments : il améliore l'effet des diurétiques mais pourrait avoir une influence sur le temps d'absorption de certains produits pharmaceutiques.
21/08/2018

Commentaires de nos lecteurs

1 commentaire
5 sur 5 (sur 1 commentaire d'utilisateur)
Laissez un commentaire !

Lire les commentaires dans d'autres langues:

Contact

x
Contactez-nous