fertilisants pour debutants

Fertilisants pour débutants : conseils pour nourrir vos plantes de cannabis

  • Tout comme les êtres humains, les plantes de cannabis ont besoin de recevoir une alimentation saine et équilibrée pour grandir.
  • La présence d’un bon niveau de chaque nutriment est essentielle pour leur développement, mais un nouvel arrivant dans le monde de l’auto-culture ne comprend peut-être pas toutes les variables qui interviennent.
  • Si vous êtes l’un d’entre eux, ne vous inquiétez pas : dans cet article nous vous indiquons tout ce que vous devez savoir pour que l’alimentation de vos petites ne soit plus un casse-tête.
fertilisants pour debutants

L'alimentation des plantes est une des étapes fondamentales dans toute culture de cannabis. Apporter au cannabis tous les nutriments dont il a besoin (en quantité et en moment appropriés) est vital pour qu'il puisse résister à des maladies et des épidémies, permettant ainsi à la récolte d'arriver à terme dans de bonnes conditions. Pour ce faire, il est essentiel que les plus inexpérimentés se familiarisent avec le sujet et n'aient plus peur de se tromper. Grâce à ce petit guide, vous pourrez pallier à de nombreux contretemps :

Comment nourrir exactement une plante ?

Les végétaux absorbent de l'hydrogène, du carbone et de l'oxygène de l'eau et de l'atmosphère, mais les nutriments doivent s'en procurer à travers du substrat et, dans une moindre mesure, à partir des feuilles. Comme de nombreux végétaux, le cannabis planté dans du substrat ne peut pas se développer correctement sans certains éléments chimiques déterminés qui lui sont apportés par le sol.

En parlant de fertilité, nous faisont référence à la capacité ou à l'état du sol à satisfaire les besoins de la plante. Ainsi, lorsque le sol n'a pas assez de force pour répondre à cette demande par lui-même, la solution est de choisir un apport externe, plus connu sous fertilisation ou fertilisants. Ledit apport ne peut pas être pris à la légère : il doit être calculé en fonction des besoins du cannabis et des caractéristiques du substrat ou du sol.

Quel type de nutriment choisir ?

Les fertilisants pour cannabis peuvent se trouver sous différents formats et tailles, bien que le plus fréquent soit d'utiliser des engrais, liquides ou solides. Il faut différencier les nutriments complets, les stimulateurs organiques, les « boosters » PK et les engrais organiques, également connus comme engrais de fond. Les nutriments complets sont ceux qui réunissent en même temps des macroéléments NPK (nitrogène, phosphore et potassium), des éléments secondaires (comme le calcium ou le magnésium) et tous les oligoéléments (fer ou zinc) dans des proportions adéquates. Ce type de nutriments peut être appliqué dans deux phases distinctes de la culture de cannabis, comme la croissance et la floraison, mais il en existe également certains conçus pour nourrir nos petites pendant toute la culture. 

Quelle est la proportion adéquate NPK ?

Pour bien choisir un nutriment, il est important qu'il suive la NPK maximale, c'est-à-dire qu'il contienne du nitrogène (N), du phosphore (P) et du potassium (K). En fonction des proportions de chaque élément, cet apport sera meilleur ou pire pour une phase déterminée. Par exemple, si vous avez un fertilisant NPK suivi de 4/2/3, cela signifie qu'il contient plus de nitrogène, et est donc particulièrement utile pour l'étape de croissance. Au contraire, si le chiffre qui apparaît est 2/3/4, cela signifie qu'il contient plus de phosphore et de potassium que de nitrogène, et sera donc une bonne option pendant la floraison. 

En ce sens, il est important de comprendre que la série appartient à un ratio et non à un pourcentage exact, c'est pourquoi la dissolution des nutriments peut varier en fonction de la marque. Aussi, il est important de vérifier les spécifications du produit avant de l'acheter. 

Quels sont les stimulateurs de floraison ?

Vous pouvez également utiliser un nutriment spécifique pour faire grossir les têtes. Il s'agit des dénommés « boosters » PK, un fertilisant qui contient exclusivement du phosphore (P) et du potassium (K), les deux éléments les plus importants pour la floraison. Cependant, il ne peut pas être utilisé comme un nutriment parfait, mais comme un complément pendant une courte période (de deux à trois semaines environ vers la fin de la floraison).

Pourquoi le calcium est-il si important ?

Dans les nutriments complets, il est également important de vérifier la quantité de calcium qu'apporte le fertilisant. Le rôle de cet élément est indispensable pour mener à bien une bonne récolte. Il intervient dans l'absorption d'autres nutriments, maintient la structure des cellules et participe à la photosynthèse, c'est pourquoi son excès ou sa carence peut probablement provoquer des conséquences catastrophiques pour la culture.

Ainsi, si vous avez observé de petites taches marrons ou jaunâtres disséminées sur la surface des feuilles, si les plus jeunes feuilles poussent courbées ou avec des formes étranges, cela pourrait être un signal d'alarme : elles ont besoin de plus de calcium. Au contraire, lorsque la concentration est trop élevée, a lieu une chlorose, des taches de couleur marron sur les feuilles. Par conséquent, pour maintenir un équilibre il faut d'abord vérifier que le pH du substrat se trouve entre 6,2 et 7 dans un sol organique.

Si l'apport de calcium de certains nutriments n'est pas suffisant, il est recommandé d'ajouter un supplément de celui-ci ainsi que du magnésium à l'eau d'arrosage, mais en prenant soin de ne pas le faire pendant la floraison. Une autre possibilité est d'utiliser un fertilisant de nitrate de calcium (en suivant les mêmes précautions ou en s'en procurant un qui contienne uniquement du calcium).

Les produits organiques sont-ils plus efficaces ?

Outre les nutriments complets et les « boosters », vous pouvez également utiliser des produits organiques. Dans ces matériaux se trouvent des engrais organiques ou des engrais de fond, ayant pour but d'enrichir la terre, ainsi que des stimulants organiques, composés de vitamines, d'extraits d'algues ou d'aminoacides. Ces derniers ne se caractérisent pas par la quantité de nutriments qu'ils contiennent, mais part leur amélioration du métabolisme de la plante et l'impulsion pour assimiler les nutriments. Par exemple, un stimulateur de racines contribue à leur développement radiculaire, alors qu'un stimulateur de floraison favorise une bonne formation de têtes. Dans tous les cas, il ne faut pas oublier qu'il s'agit de compléments.

Quand démarrer l'alimentation ?

L'utilisation et le dosage des nutriments dépendront de l'état de vie dans lequel se trouve la plante. En règle générale, les plus petites auront besoin d'une dose réduite, alors que les plus grandes nécessiteront une plus grande quantité de nutriments. Si vous décidez d'acheter un nutriment liquide ou « boosters » PK, vous devez l'ajouter à l'arrosage une fois sur trois. Pour leur part, les stimulateurs organiques contiennent généralement peu ou pas d'éléments NPK, et peuvent donc être inclus dans chaque arrosage et certains directement sur les feuilles, surtout dans la phase de floraison.

Quel est le dosage recommandé ?

Quant à la dose, il est conseillé de toujours démarrer avec un dosage faible et d'augmenter progressivement chaque semaine, jusqu'à la dose maximale recommandée par le fabricant. Il faut ensuite réduire la quantité de façon progressive, jusqu'à cesser totalement d'utiliser le produit. Si cela vous semble plus facile, vous pouvez également concevoir un calendrier hebdomadaire pour noter les doses dont a besoin la souche lors de chaque arrosage et ne pas vous tromper. Cependant, le plus important est de prêter l'attention adéquate aux plantes et de vérifier que, en aucun cas, elles ne souffrent de carences ou d'excès de nutriments qui pourraient détruire la récolte.

Peut-on mélanger différentes gammes de fertilisants ?

On peut, bien qu'il soit fortement conseillé de ne pas mélanger de marques de fertilisants et de marques d'additifs pour la culture de cannabis, car les produits d'une même gamme sont conçus pour agir ensemble. C'est-à-dire que vous ne pouvez pas mélanger une série d'une marque spécifique pour la floraison avec une ligne d'une marque différente pour stimuler les racines, car cela pourrait engendrer un risque important lors de la duplication des nutriments ou d'éventuelles incompatibilités entre eux. En cas de doute, vous pouvez toujours consulter les responsables de chaque catalogue.

Où ranger les fertilisants pendant la culture ?

En règle générale, les produits organiques doivent être conservés de préférence au réfrigérateur une fois ouverts pour ne pas s'abîmer et pouvoir être utilisés pendant quelques mois. Dans le cas des produits minéraux, ceux-ci peuvent être conservés à température ambiante pendant plusieurs années bien qu'il faille éviter de les exposer à la lumière directe. Si vous constatez que l'odeur ou la texture du produit ont changé, attention ! Il est probable qu'il soit toxique et qu'il ait perdu son efficacité nutritive, et il est donc préférable de le jeter à la poubelle.

Finalement... Est-il nécessaire de laver les racines ?

Lorsque la terre d'un pot a plus d'éléments que nécessaire, le niveau de pH (indicateur du degré d'acidité) et des sels minéraux se dérègle et les racines n'absorbent pas les nutriments correctement. Pour y remédier, il est conseillé de faire un lavage de racines afin que l'eau entraîne tous les composants et ainsi se retrouver avec un substrat propre et sain

Le lavage consiste à verser beaucoup d'eau sur les plantes, de façon à ce que le liquide se filtre et nettoie peu à peu la terre. Il est recommandé de multiplier par trois la quantité du récipient : par exemple, s'il s'agit d'un pot d'une capacité de 11 litres, il faudra utiliser 33 litres au minium. Les engrais et les produits chimiques qu'absorbent les racines peuvent également provoquer que les têtes aient un goût étrange ou que la fumée pique beaucoup la gorge. Un bon lavage de racines évite ces conséquences, qui ne sont pas agréables pour le fumeur.

Grâce à ces conseils, vous pouvez désormais démarrer l'alimentation de vos plantes et obtenir de bons résultats. Souvenez-vous que le plus important est de maintenir l'équilibre et d'être en constante harmonie avec elles. Et rappelez-vous de toujours agiter le produit avant de l'utiliser !

15/11/2016

Commentaires de nos lecteurs

Il n’y a pour l’instant aucun commentaire. Vous voulez être le premier ?

Laissez un commentaire !

Contact

x
Contactez-nous