invernaderos auto principal

Comment cultiver vos plantes autofloraison de cannabis en serre ?

  • Le début de la saison d’extérieur est un moment très attendu par de nombreux cultivateurs et les automatiques sont, de plus en plus, le choix de beaucoup d’entre eux qui se sont laissé séduire par leurs multiples avantages.
  • Cependant, la culture outdoor présente un léger inconvénient : il faut attendre le beau temps.
  • Et si nous vous disions que vous pouvez avancer votre culture de plusieurs mois ? Magie ? Fiction ?... Serre ! Effectivement, c’est aussi simple que cela.
  • Poursuivez la lecture car dans ce post nous vous dévoilons les clés de la culture d’autofloraison en serre, une méthode simple qui offre de nombreux avantages.
invernaderos auto principal

Les automatiques se cultivent aussi bien en intérieur qu'en extérieur et pour le faire avec la seconde méthode, la présence du soleil est indispensable. En effet, sans une forte intensité luminique, les variétés cannabiques autofloraison ne peuvent pas se développer à plein rendement, et la récolte sera plutôt pauvre. La serre est une excellente option pour avancer la culture en extérieur de vos plantes autofloraison, car à l'intérieur de celle-ci, le cannabis peut recevoir les heures de soleil dont il a besoin pour se développer sans souffrir du froid et des rigueurs météorologiques. Prenons un exemple :

Imaginons une culture située en Méditerranée, une région avec un climat tempéré et doux en général, où les hivers sont plus chauds que dans d'autres régions. En avril, le soleil peut parfois être suffisant pour que les automatiques reçoivent la quantité de soleil nécessaire, mais attention ! Le printemps est une saison très sournoise, et tout comme elle nous offre des journées de soleil qui annoncent l'arrivée de l'été, elle peut également nous surprendre avec des journées de pluies torrentielles capables de noyer les petites plantules de cannabis, si vulnérables dans leur première étape de vie.

Pour pouvoir cultiver vos variétés automatiques au cours de ces mois plus instables, nous vous proposons d'utiliser des serres. Vous souhaitez connaître les secrets de cette méthode de culture ? Poursuivez la lecture !

Avantages de cultiver vos plantes autofloraison en serre

  • Protection : la serre évite aux plantes de se mouiller lorsqu'il pleut, et les protège également de la poussière et des oiseaux.
  • Hausse de la température : ceci peut être un avantage et un inconvénient, selon les cas. Il est bon que les plantes de cannabis se développent dans un climat tempéré (24-28º) mais lorsque les températures dépassent 30 degrés, les plantes de cannabis commencent à être négativement affectées.

La culture d'autofloraison en extérieur peut-elle être avancée en utilisant une serre ?

La réponse est oui. Grâce aux serres, il est possible de faire davantage de récoltes de plantes de cannabis automatiques par an car, à l'intérieur de la serre, les plantes ne subiront pas les rigueurs du temps et, grâce à cette protection, l'ensemencement pourra être avancé au printemps ou repoussé à l'automne.

Comment la serre agit-elle sur le développement des automatiques ?

Étant donné que la serre protège les plantes de la pluie, l'on évitera une erreur très habituelle dans les cultures d'extérieur avec autofloraison car rappelons qu'avec ce type de génétiques, les pluies peuvent être fatales. En effet, lorsque le substrat est trempé pendant trop longtemps, les racines de la plante se détrempent et celle-ci se bloque, c'est-à-dire qu'elle ne pousse plus. Pour une plante autofloraison, ceci est décisif car son cycle de vie est très court et on n'a pas le temps de récupérer.

Peut-on cultiver des plantes de cannabis autofloraison en hiver avec cette méthode ?

Cela dépend du climat ; si c'est un climat très froid, la réponse est non. Mais si, par exemple, on se trouve dans une région au Sud de la Méditerranée, alors oui.

Le plastique de la serre réduit-il la quantité de lumens qui atteignent les plantes ?

Très peu. Il existe de nombreux types de plastiques. Celui qui est habituellement utilisé dans les serres est le plastique transparent qui laisse parfaitement passer la lumière. Certains autres plastiques un peu plus opaques sont également utilisés dans certaines serres pendant l'été, lorsque le soleil est trop intense.

Quand et où la serre est-elle la meilleure option pour la culture d'autofloraison en extérieur ?

  • Climat nordique: la serre est une bonne option pour la saison d'été dans les régions avec des climats plus froids car elle maintient une température plus élevée à l'intérieur et protège les plantes des rigueurs météorologiques.
  • Climat tempéré/méditerranéen: la serre est très efficace pour passer les mois de printemps et d'automne.

La serre, par défaut, maintient une température plus élevée à l'intérieur que celle qui sévit à l'extérieur. Les plantes autofloraison cultivées en serre poussent davantage et atteignent une hauteur plus importante. Dinafem a voulu le vérifier en faisant une expérience : on a planté simultanément des graines autofloraison de la même variété à l'intérieur et à l'extérieur d'une serre. Deux mois plus tard, les plantes qui se trouvaient à l'intérieur atteignaient une hauteur deux fois plus importante que celles de l'extérieur. Pourquoi ? C'est très simple : à l'intérieur de la serre la température est plus élevée et cela permet aux cellules de se multiplier plus rapidement et aux tissus de grandir plus vite. En règle générale avec les génétiques automatiques, plus la plante est grande, plus la récolte sera abondante.

Quels sont les inconvénients de la serre dans la culture d'autofloraison ?

  • Elle peut créer une température trop élevée à l'intérieur. Rappelons que pour réaliser la photosynthèse, à partir de 28 degrés la plante doit exsuder beaucoup d'eau pour se réfrigérer. Plus la transpiration est importante, plus la capacité de faire de la photosynthèse sera faible.
  • Si la température est très élevée, il y aura normalement beaucoup d'humidité et, par conséquent, les fleurs du cannabis peuvent moisir, perdre de leur densité et s'exposer au risque de botrytis.

Quoi qu'il en soit, il faut souligner qu'il est plus facile de contrôler l'humidité à l'intérieur d'une serre qu'en plein air car on peut y limiter l'eau apportée à la plante de cannabis. Une serre bien gérée est bien aérée car les deux portes doivent normalement être ouvertes de chaque côté dès le matin pour ainsi renouveler l'air. Pour finir, si vous optez pour cette méthode, voici quelques conseils pour garantir une bonne récolte…

Conseils pour la culture d'automatiques en serre :

  1. Utilisez un grand pot (11 litres minimum et 30 litres au maximum).
  2. Si vous plantez dans une terre franche, faites en sorte que celle-ci soit spongieuse.
  3. Arrosez fréquemment mais avec de petites quantités pour maintenir le substrat humide mais léger.
  4. Limitez l'arrosage dans la phase finale. Maintenez la serre la plus sèche possible pendant le dernier mois de culture.
03/02/2017

Commentaires de nos lecteurs

5 commentaires
5 sur 5 (sur 5 commentaires d'utilisateurs)
Laissez un commentaire !

Lire les commentaires dans d'autres langues:

Contact

x
Contactez-nous