conserver graines cannabis

Comment conserver les graines de cannabis en parfait état

  • Les graines de cannabis sont un produit qui doit être gardé dans les meilleures conditions possibles afin d’éviter qu’elles ne se détériorent.
  • Étant donné qu’il s’agit d’un organisme vivant, nous devrons suivre une série de mesures visant à les conserver en bon état jusqu’à ce qu’elles soient plantées.
  • Si toutefois les conditions, de lumière, d’humidité et de température ne conviennent pas, leur faculté germinative peut varier.
conserver graines cannabis

C'est le début de tout. La manière qu'auront nos plantes de pousser mais aussi le résultat final de la récolte dépendront du soin que nous aurons pris de nos graines de cannabis. C'est un produit naturel qui ensuite se développe, les conditions sous lesquelles il est conservé affecteront son comportement ultérieur. C'est pourquoi, bien que les graines de cannabis soient fortes et autonomes, si nous ne voulons pas que des contretemps indésirables ne surviennent au moment de les planter, nous devons agir dès que nous les obtenons.

Température de stockage : 6 ° C / température de germination : 24° C

Tenez compte de ces deux limites de température pour calibrer la marge dans laquelle vous maintenir. Nous devons savoir que la température idéale pour conserver les graines se trouve dans les alentours de 6 ° et 8 ° C. C'est pourquoi les cultivateurs les plus expérimentés ont un réfrigérateur uniquement à cette fin, dans lequel les basses températures sont maintenues de manière constante. Il arrive la même chose avec l'humidité : si nous ne souhaitons pas que nos graines s'abiment, il est conseillé de les conserver dans des endroits relativement humides, autour de 20-30 % d'humidité.

Pour conserver vos graines dans un endroit frais, il suffit seulement de les mettre dans un petit coin de votre réfrigérateur chez vous (si c'est dans l'un des tiroirs pour fruits et légumes, et que c'est un réfrigérateur no-frost, c'est encore mieux). Obtenir que ce coin soit suffisamment sec pour une bonne conservation sera cependant quelque chose de plus compliqué.

Contrôle de l'humidité par micro conservation dans des tubes Eppendorf

Afin de maintenir un taux d'humidité faible, l'idéal c'est d'avoir sous la main des récipients scellables. Pour ce faire, une option très recommandée sera celle d'utiliser les tubes Eppendorf, un matériau standard de laboratoire utilisé pour la conservation d'échantillons liquides. Ce sont ceux que nous utilisons pour servir nos graines à nos clients.

Il s'agit de petits récipients cylindriques à fond conique, faits de polypropylène et d'un couvercle qui permet de refermer hermétiquement le récipient. Grâce à cette méthode de conservation. les récipients remplis de graines, sont protégés individuellement, et les variations de l'atmosphère extérieure n'altèrent pas les conditions d'humidité du récipients et restent constantes.

Pour ce faire, nous ajoutons des petites perles de gel de silice à l'intérieur du tube, afin d'être sûrs que même si l'humidité extérieure augmente ou la température varie, l'air à l'intérieur sera complètement sec. Le couvercle de l'Eppendorf est une garantie que l'humidité ne rentrera pas, mais le gel de silice garantit également que si elle rentrait par hasard, elle serait immédiatement absorbée par ce matériel.

Cependant, si nous n'avons pas un de ces récipients, nous pouvons toujours utiliser des pots opaques en plastique et hermétiques, qui serviront aussi à cette tâche. Dans son intérieur, à côté des graines, il est conseillé de mettre du riz sec ou quelques cristaux de silice, bien séparés d'elles au moyen d'un coton ou d'un papier. Ces éléments seront chargés d'absorber l'humidité de l'environnement, qui, selon les endroits, pourrait être d'environ 25 % ou plus.

Éloigne-toi de la lumière

En ce sens, nous ne devons pas oublier que la lumière est aussi un des facteurs qui influence directement la germination des graines. Par conséquent, nous devons à tout prix éviter qu'une ampoule éclaire les graines que nous gardons pour une utilisation future. Si cela arrivait elles pourraient perdre une grande partie de leur capacité de germination. C'est pourquoi à Dinafem, nous introduisons nos tubes Eppendorf dans des boîtes en métal opaques, qui protègent les graines de la lumière et des possibles écrasements ou ruptures pendant le transport ou la manipulation.

Si nous suivons ces préceptes, nous pourrons préserver les graines pendant plusieurs années. Certains experts affirment que, si les conditions de stockage sont idéales, des graines peuvent même durer une dizaine d'années avant d'être cultivées.

Étiqueter les différentes variétés, la clé pour les différencier

Cela peut paraitre évident, certes, mais nous ne devons pas faire abstraction de l'étiquetage des différentes variétés que nous possédons. Une fois que les graines sont rangées dans les récipients, nous pourront les ouvrir que pour les sortir et les planter. Il n'est pas conseillé d'ouvrir et de refermer le récipient puisque durant ce bref instant, toutes les graines que nous n'utiliserons pas cesseront d'être dans les bonnes conditions dans lesquelles elles se trouvaient. Les fluctuations de température et d'humidité peuvent être très nocives pour elles.

Il n'est pas conseillé d'ouvrir et de refermer le récipient 

Étiqueter les variétés devient encore plus indispensable si nous ne pouvons pas voir les graines. Cela pourrait se produire si, par exemple, nous suivons les conseils de certains cultivateurs, qui conseillent aux moins expérimentés de garder les graines dans les boites de pellicules photos des appareils argentiques. Dans un cas comme celui-ci, il suffira de mettre une petite étiquette et d'y inscrire au stylo le nom de la variété que contient chaque boite, il faudra en plus mettre le tout à l'intérieur d'un tupperware pour éviter ainsi que son contenu ne se dégrade.

D'autres conseils de conservation

Si nous n'avons pas l'intention de garder les graines trop longtemps, mais plutôt de les planter et de les récolter dès que possible, il n'est pas nécessaire d'usurper la place des fruits et légumes dans le réfrigérateur. Certains conseillent de garder les graines dans un placard dans un endroit sombre de la maison, où la lumière du jour ne les affecte pas trop, afin qu'elles restent sèches et plus ou moins au frais. Ce coin peut être une bonne alternative, si nous pensons vite cultiver les graines.

Mais que nous choisissions de conserver les graines dans un réfrigérateur destiné uniquement et exclusivement à cela ou dans n'importe quel autre endroit sombre de la maison, nous devront faire attention à d'autres risques existants pouvant les détériorer. En effet, nombreux sont les cultivateurs expérimentés qui nous avertissent que nous devons sécher correctement les graines et les laisser à un taux d'humidité adéquat si nous ne voulons pas que des champignons apparaissent à l'intérieur des récipients. Pour empêcher que cela ne se produise, en plus de bien sécher les graines, il est préférable d'utiliser du gel de silice pour les garder.

Certains dangers potentiels

L'autre facteur pouvant ruiner tous nos efforts, est celui des insectes. Si l'un d'eux se faufile à l'intérieur d'un récipient, les graines à l'intérieur ne servent plus à rien. Pour que cela n'arrive pas, il est conseillé d'étaler de la terre de diatomées près de l'endroit où elles sont stockées. La terre de diatomée est une algue fossilisée, inerte et non toxique, agissant comme un précieux insecticide naturel. Si nous les gardons au réfrigérateur avec d'autres aliments, ce n'est pas un bon endroit pour étaler ce type de substrat. Cependant, si nous avons un réfrigérateur à cet effet ou une simple armoire, nous pouvons employer cette astuce.

Si en revanche, l'un des récipients de dépôt de graines restait ouvert et, pour une raison ou une autre, un rongeur s'introduisait dans la maison, les conséquences pourraient être dramatiques. Pour nous et pour notre récolte, car évidemment, l'animal lui, s'en fera un festin à nos frais. C'est pourquoi, entre autres, mettre les pots dans un endroit élevé peut être une bonne alternative, simple, mais qui peut éviter des problèmes majeurs.

Les facteurs dont il faut tenir compte pour préserver les graines de cannabis sont nombreux. Il ne suffit pas que de prendre soin de la température, de la lumière et de l'humidité, qui peuvent affecter la capacité de germination des graines : elles germent normalement en 48 ou 72 heures, et si elles sont gardées dans de mauvaises conditions elles pourraient tarder 6 ou 7 jours. Ou ne jamais le faire. Il faut aussi faire attention à d'autres agents externes qui, sans que nous le sachions, finissent par nous piquer la prochaine récolte ou celle que nous pensions préserver pour plus tard . 

22/10/2016

Commentaires de nos lecteurs

1 commentaire
5 sur 5 (sur 1 commentaire d'utilisateur)
Laissez un commentaire !

Lire les commentaires dans d'autres langues:

Contact

x
Contactez-nous