celebrites lancer secteur cannabis

Whoopi Goldberg, Woody Harrelson et autres célébrités ayant décidé de se lancer dans le secteur du cannabis

  • Ces dernières années, de plus en plus de personnalités de renom se joignent à la défense publique du cannabis. Sur scène lors de leurs concerts, dans leurs films et au cours d'interviews dans divers médias, elles lancent un message de soutien à la culture de cannabis. Cependant, certaines sont allées plus loin et ont décidé d'investir pour fabriquer leurs propres produits cannabiques, personnalisés et en accord avec leurs demandes.
celebrites lancer secteur cannabis

De l'eau de Cologne, du maquillage, du vin, des vêtements et maintenant… du cannabis. Les célébrités investissent leur argent dans tout type de commerce et elles sont de plus en plus nombreuses à miser sur le monde du cannabis. Whoopi Goldberg a été la dernière « celebrity » à rejoindre la liste de celles qui, en plus de revendiquer la consommation de cannabis, investissent dans ce secteur. Mais qui sont les autres ?

Whoopi Goldberg

Connue pour ses films comme « Ghost » ou « Sister Act », Whoopi Goldberg est aussi une éminente défenseuse de l'utilisation médicale du cannabis. Dans une colonne pour « The Cannabist », l'actrice à succès a parlé de son « histoire d'amour » avec son vaporisateur, qui l'a aidée à surmonter les maux de tête dus à son glaucome. « Il existe des alternatives pour gérer la douleur. Et celle-ci est particulièrement magique » a-t-elle déclaré.

W. Goldberg a maintenant annoncé la création d'une gamme de produits au cannabis destinés à soulager les douleurs des menstruations, dont elle dit avoir souffert pendant longtemps. Pour ce faire, elle a établi un partenariat avec Maya Elisabeth, une productrice du nord de la Californie, afin de créer une société (baptisée Whoopi&Maya) qui commercialisera une sorte de kit pour lutter contre ces maux. Des gommes à mâcher, des huiles, des infusions, des crèmes de massage et des sels de bain aideront les femmes à soulager les douleurs provoquées par les menstruations.

Snoop Dogg

Snoop Dogg n'a jamais caché qu'il aime (beaucoup) le cannabis : son compte Instagram est rempli de photos sur lesquelles il fume comme un pompier et il lui a dédié également plus d'une chanson. Avec plus de vingt ans de consommation manifeste sur scène, Snoop Dogg a désormais conçu sa propre gamme de produits de cannabis sous le nom de Leafs By Snoop. Il commercialise des bourgeons, des aliments et des concentrés pouvant être obtenus dans des dispensaires du Colorado. Les médias américains pensent que le rappeur a l'intention de devenir une Martha Stewart du cannabis.

Mais son incursion dans ce marché ne s'arrête pas là. L'artiste a lancé il y a quelques mois un site web entièrement consacré au cannabis visant à devenir une sorte d'encyclopédie. Soutenu par des célébrités comme Miley Cirus ou Seth Rogen, le site créé par le rappeur comporte des vidéos d'information et des recettes, des interviews avec des célébrités et des articles qui approfondissent les effets du cannabis.

Willie Nelson

Willie Nelson compte plusieurs réussites en matière de consommation de cannabis. Connu pour être le fumeur le plus célèbre des États-unis, il confirmait récemment qu'il avait fumé un joint sur le toit de la Maison Blanche avec l'un des fils du président Jimmy Carter. Cela a eu lieu bien avant que Snoop Dogg ait déclaré l'avoir fait dans les toilettes du bâtiment ou que Seth Rogen ait tweeté qu'il faisait partie du club très restreint des personnes ayant fumé dans la résidence du président.

Le chanteur de « country » a désormais lancé sur le marché sa propre marque de cannabis : Willie's Reserve. Et avec elle, à nouveau, un message : il croit en l'aspect environnemental du processus et considère qu'il s'agit d'une grande opportunité pour redonner du dynamisme aux petites fermes et pour cultiver des produits « propres » ayant un faible impact. D'après lui, les grandes corporations devraient rester à l'écart de la culture du cannabis, et il a bien l'intention de leur tenir tête.

Melissa Etheridge

Beaucoup de célébrités ont commencé à croire aux bienfaits du cannabis lorsqu'elles l'ont consommé pour des problèmes de santé. C'est le cas de la chanteuse de rock Melissa Etherigde, récompensée par plusieurs Grammy et un Oscar pour sa musique, qui défend maintenant publiquement la nécessité de sa légalisation. Après avoir consommé du cannabis médical lors de son combat contre le cancer du sein, la chanteuse a décidé de se lancer sur le marché et elle l'a fait avec un produit particulier : une gamme de vins au cannabis développée en partenariat avec le dispensaire Greenway Compassionate Relief.

« Les gens utilisent du cannabis pour plusieurs raisons. J'en avais besoin pour m'aider à tenir pendant des moments très durs. Je l'ai utilisé chaque jour pendant ma chimio : il stimulait mon appétit, je pouvais donc manger et rester forte. Il m'a aidée aussi pour la dépression et a soulagé mes douleurs gastro-intestinales. J'ai été une fumeuse de cannabis médical pendant neuf ans », a-t-elle expliqué dans sa colonne d'opinion de la CNN.

Woody Harrelson

Les célébrités commencent également à miser sur la gestion de dispensaires dans différents états dans lesquels le cannabis médical est légal. Woody Harrelson, l'acteur de « True Detective » et « Zombieland » a été l'une des presque 60 personnes à avoir demandé la permission, le printemps dernier, d'ouvrir l'un des premiers dispensaires de cannabis médical d’Hawaï.

Bien que Hawaï soit devenu le premier état des États-Unis à légaliser le cannabis médical par un processus législatif (il y a 16 ans), il n'a pas toujours pas franchi l'étape suivante consistant à accorder des licences aux dispensaires. Les aspirants devaient posséder 1 million de dollars en espèces afin de demander une licence, plus 100 000 dollars pour chaque dispensaire. Tous devaient être résidents d’Hawaï depuis plus de cinq ans. Et Woody était là pour demander une licence à Honolulu, car bien que né au Texas, il a une maison à Maui. Sa demande a été rejetée.

La Famille Marley

Le son de Cedella Marley porte le double poids de la mémoire côté maternel et paternel Au-delà du fils ainé Ziggy Marley, elle est l'esprit créatif de Marley Natural, une marque de produits cannabiques inspirée de la figure du musicien jamaïcain qui distribue ses produits depuis février dernier en Californie. Elle est déjà devenue une grande du secteur, grâce à une stratégie basée sur l'expansion des droits d'auteur de l'image de Bob Marley, qui 30 ans après son décès, continue à générer d'importants bénéfices. Marley et le cannabis ? Mais pourquoi n'y avait-t-on pensé avant ?

Marley Natural produit du cannabis haut de gamme spécialement cultivé en extérieur avec des méthodes naturelles, sans pesticides, produits chimiques ni engrais. La marque compte quatre types d'herbe : Marley Green, Marley Gold, Marley Red et Marley Black, cette dernière étant une espèce de cannabis très concentrée, destinée aux « utilisateurs expérimentés ». La marque, soutenue par des fonds d'investissements de la Silicon Valley, a bénéficié d'un accueil tel qu'elle a étendu sa gamme de produits à des articles pour le soin du corps, comme des savons et des huiles.

Wiz Khalifa

Le rappeur Wiz Khalifa est une autre célébrité qui est passé de la défense du cannabis à sa commercialisation. Sa variété Khalifa Kush est déjà devenue populaire grâce au dispensaire The Cookie Co.415, à San Francisco, et il a récemment investi considérablement.

L'artiste a établi un partenariat avec RiverRock Cannabis, une société basée au Colorado, et a créé une nouvelle gamme de produits comprenant également la variété déjà populaire en Californie. Dans différentes interviews, le rappeur attache beaucoup d'importance à la découverte de la variété la plus adaptée à chaque fumeur et au type de produit consommé. Il défend également ouvertement l'utilisation récréative.

The Game

Dans la lignée des rappeurs, l'artiste The Game a été l'une des dernières célébrités à rejoindre le club des personnes célèbres investissant dans ce secteur. Après avoir déclaré à plusieurs occasions consommer du cannabis et en avoir souligné les vertus, le rappeur a souhaité associer son image à une gamme de produits cannabiques. Il a lancé en partenariat avec la société G Farma Brands une gamme de cigarettes de cannabis déjà roulées (pour les amateurs ne souhaitant pas faire leurs propres joints) et une gamme de boissons. De la limonade traditionnelle, à la rose et aux fraises, ainsi que de l'huile de cannabis. Tout cela a l'air intéressant mais nous attendons de goûter.

Tommy Chong

Humoriste, acteur et musicien, Tommy Chong est également un célèbre activiste pro-cannabis qui a mis le cannabis à l'honneur au cinéma, à une période où il commençait à être condamné socialement, avec ses films « Up in Smoke » (1978) et « Nice Dreams » (1981). En 2003, ce représentant du cannabis a passé neuf mois dans une prison fédérale pour avoir vendu des pipes à eau et les avoir envoyées dans d'autres états. Mais le cannabis a continué à être une constante dans sa vie. Il lance maintenant sa propre marque de joints, déjà roulés, où il apparaît avec son teint rosé sur les paquets, qui portent le nom de « Chong’s Choice » (Le choix de Chong). Et après tant d'années d'expérience en tant que consommateur, cette option ne devrait pas être mauvaise.

Kevin Smith

Le réalisateur Kevin Smith, qui affirme devoir sa passion actuelle du cannabis à Seth Rogen, a également lancé son propre produit cannabique. Cependant, et bien qu'il soit un consommateur régulier, dans son cas, ce fut uniquement pour promouvoir son film d'horreur « Tusk ». En 2014, le dispensaire de Los Angeles Bud & Roses a créé deux variétés personnalisées qui ont reçu les noms de White Walrus et Mr. Tusk dans le cadre de la campagne de marketing du film, qui, malheureusement, a été un échec en salles. Le réalisateur est encore très lié au cannabis : il vient de tourner le pilote d'une série comique sur le cannabis qui recevra le nom de « Hollyweed ».

Et Rihanna pourrait elle aussi avoir rejoint ce secteur, mais elle a fait un autre choix. Bien que l'artiste consomme du cannabis ouvertement et que l'on ait annoncé à plusieurs reprises que l'interprète allait lancer sa propre gamme de produits, son représentant a démenti cette information. Rihanna ou l'éclectique Miley Cyrus, défenseuse ouverte du cannabis, seront peut-être les prochaines à rejoindre ce show business cannabique dont le nombre de membres ne cesse d'augmenter.

08/06/2016

Commentaires de nos lecteurs

Il n’y a pour l’instant aucun commentaire. Vous voulez être le premier ?

Laissez un commentaire !

Contact

x
Contactez-nous