comment tailler le cannabis

Comment tailler le cannabis ?

  • Dans le monde de la culture du cannabis, il faut être conscient que la taille appropriée de votre plante améliorera la qualité de votre récolte et vous donnera la possibilité de modifier son aspect.
comment tailler le cannabis

La taille du cannabis consiste à couper certains bourgeons, feuilles et tiges. Cette opération a plusieurs objectifs, et son résultat dépendra de la partie que nous taillerons sur la plante. En taillant les bourgeons, nous augmenterons la ramification et maintiendrons la plante basse et compacte. On peut aussi se débarrasser des branches les plus basses pour que la plante puisse concentrer son énergie sur les principales têtes de votre culture de cannabis. Il ne faut en aucun cas tailler les feuilles. Beaucoup de cultivateurs pensent que s’ils taillent les plus grandes branches de la plante, celle-ci pourra concentrer son énergie sur les têtes.

En réalité, les feuilles produisent des aliments nutritifs qu’elles distribuent par la suite dans tout l’organisme. Si nous nous en débarrassons, la plante sera en manque d’apport nutritif et ne fleurira pas correctement.

En observant la tige centrale d’une plante de cannabis, nous verrons les feuilles les plus récentes et entre elles un nouveau bourgeon. Si nous coupons ce nouveau bourgeon, la plante produira deux branches à partir du premier nœud inférieur à la taille. Les nœuds sont les points où les branches et les feuilles s’unissent à la tige principale. Si par la suite nous réitérons cette opération nous obtiendrons 4 branches principales au lieu de 2. Les bourgeons sont en fait l’endroit où la plante se développe et l’endroit d’où elle mesure la durée de la lumière. Quand les jours commencent à se raccourcir ils indiquent à la plante qu’il est temps de fleurir car l’automne approche.

Si la taille est tardive il est tout à fait possible que la floraison de votre culture de cannabis soit retardée car la plante n’aura pu mesurer correctement la durée de la lumière. Une méthode sûre consiste à tailler le bourgeon central quand la plante a 4 paires de feuilles sans compter les cotylédons qui recouvrent la graine. La plante produira alors deux nouvelles branches, et quand elle aura à nouveau 4 paires de feuilles, nous retaillerons les bourgeons. Nous obtiendrons ainsi 4 paires de branches et la plante sera plus compacte et touffue.

Dans certain cas, le fait de retarder la floraison peut être utile. Par exemple si nous voulons qu’un mâle de floraison rapide féconde une femelle tardive, il est possible de tailler les bourgeons du mâle afin qu’il ne fleurisse pas avant la femelle.

Les petites branches qui ne se développent pas sont taillées afin que la plante concentre son énergie sur les plus grandes branches. Il est nécessaire de couper les branches qui reçoivent peu de lumière et ont tendance à s’atrophier. Certains cultivateurs vont même jusqu’à ne garder que les 4 ou 5 branches les plus fortes et se débarrassent des autres. Leurs plantes produisent alors 4 ou 5 têtes énormes et prennent ainsi moins de place. Bien que le rendement de la plante soit un peu plus faible, il y a donc de la place pour plus de plantes, et la récolte est similaire. D’autres laissent uniquement la tige centrale, sans ramification. Ces plantes sont alors très étroites et occupent peu d’espace.

Une des innombrables croyances au sujet de la culture de cannabis dit qu’il faut couper les grandes feuilles au profit des têtes, sous prétexte qu’elles font de l’ombre. Ceci est non seulement faux, mais aussi préjudiciable pour la santé de votre plante. Les plus grandes feuilles sont tout d’abord une fabrique d’aliment photosynthétique, puis lorsqu’elles meurent elle deviennent une réserve de chlorophylle.

Pendant sa durée de vie, la feuille produit des sucres qui servent à l’alimentation de la plante et l’aide à fabriquer ses tissus. Au moment de la floraison ces mêmes feuilles jaunissent et sèchent, mais auparavant elles envoient leur chlorophylle vers d’autres parties de la plante. Si nous coupons ces feuilles, la plante doit produire de la chlorophylle et ne peut pas se concentrer sur ce qui nous intéresse tous, le THC. Le mieux est de laisser les feuilles sécher et tomber toutes seules. 

27/05/2011

Commentaires de nos lecteurs

4 commentaires
4,5 sur 5 (sur 4 commentaires d'utilisateurs)
Laissez un commentaire !
  1. 5 sur 5
    Article très intéressant (comme beaucoup d'autres sur votre site) mais vous devriez mettre des photos pour illustrer vos textes...Cordialement, Yogin..
  2. 5 sur 5
    Bonjour, et merci beaucoup pour cette astuces mais j'aimerais savoir a quel periode du cycle devons nous commencer a couper le bourgeon ?Merci d'avance.Skunkyed.

Lire les commentaires dans d'autres langues:

Contact

x
Contactez-nous