• Que ce soit au travers des pages de certains magazines cannabiques spécialisés, sur les différentes publications de nombreux réseaux sociaux comme Instagram ou tout simplement lors de visites dans les fermes américaines, nous sommes toujours impressionnés par la grande taille des plantes de cannabis qui arborent leur jardin
  • On peut clairement parler de "Cannabis trees" ou arbre de cannabis, car les plantes qu'ils cultivent là-bas atteignent des sommets. C'est bien le cas de le dire, car ces plantes géantes présentent une taille imposante, mais pas seulement, elles offrent également un rendement final record
  • Lors de cet article, nous vous expliquons et vous donnons quelques conseils élémentaires, afin de pouvoir cultiver et obtenir des plantes de cannabis "King Size". Ce post vous permet de mieux comprendre quelles sont les étapes clés à réaliser au bon moment, pour vous permettre de finalement obtenir de grandes plantes de cannabis chez vous

Comment bien choisir la variété à cultiver ?

Afin de débuter votre culture de cannabis dans les meilleures conditions, il est fondamental de choisir des variétés démontrant un rendement supérieur, ce qui vous mettra d'emblée sur de bons rails. Pour ce faire, nous vous préconisons de choisir soit des variétés à dominance Indica, soit des hybrides Indica/Sativa équilibrés productifs.

Il est important de faire votre choix selon votre niveau d'expérience, car cela vous facilitera grandement la tâche. Si vous êtes débutant ou que vous cultivez depuis une courte période, nous vous conseillons des variétés contenant de la génétique Skunk comme: Critical+, Critical 2.0, Industrial Plant, Power Kush, Cheese, Critical Cheese, Moby Dick, Amnesia Kush ou encore Big Kush, Kush'N'Cheese, Original Amnesia, Critical Jack, Orange Juice, Purple Moby Dick, Purps#1 ou bien Critical Kush.

L'ensemble de ces génétiques produit de généreuses récoltes avec un minimum d'effort. Ce sont des variétés de cannabis vigoureuses, dont la structure végétale est assez similaire à celle d'un arbre de Noël, qui produisent de nombreuses ramifications et qui offrent notamment de superbes résultats grâce à la méthode de culture SCROG (Screen Of Green).

Pour tous les cultivateurs qui rencontrent des problèmes de hauteur avec leurs plantes, l'application de la taille de l'apex fonctionne également parfaitement avec l'ensemble de ces hybrides. Grâce à l'utilisation de ces graines de cannabis de grande qualité, vous faciliterez grandement votre réussite.

Si vous êtes un cultivateur ayant d'ores et déjà une certaine expérience avec la culture du cannabis, vous pourrez porter votre choix sur des hybrides plus délicats et plus complexes à cultiver comme: Blueberry Cookies, Dinachem, Gorilla, Ocean Grown Cookies, OG Kush, Purple Afghan Kush, Remo Chemo ou encore Sweet Deep Grapefruit et Strawberry Amnesia.

Toutes ces variétés nécessitent l'utilisation de méthodes de taille spécifiques (défoliations progressives et successives, à différents degrés selon la variété cultivée) afin de pouvoir démontrer leur plein potentiel de production. Nous vous déconseillons de réaliser cette pratique avec des variétés ayant une grande dominance Sativa (hybrides et majorité de landraces), tout simplement car elles sont généralement moins productives.

Elles produisent des fleurs dont la structure est plus aérée, allongée et dont la densité est moindre en comparaison des variétés mentionnées précédemment. Il est donc logique de penser que le rendement final sera inférieur en cultivant ce type d'hybrides de cannabis.

Quelle est l'importance de la capacité du substrat et de son contenant ?

En parcourant de nombreuses images de nombreux profils Instagram de cultivateurs experts Californiens, votre oeil averti vous a certainement permis d'apercevoir l'importante voire très importante capacité de leur contenant. Il est facile de comprendre, que pour obtenir des plantes de cannabis d'une telle taille, il est nécessaire d'utiliser un substrat de grande capacité (1000-1500L minimum).

Il est impératif d'utiliser un substrat ayant une telle capacité, car c'est une des clés majeures de la réussite d'un tel projet de culture. Cela s'explique techniquement par le fait, que plus la capacité de votre substrat sera importante et plus la masse racinaire sera importante et vigoureuse, ce qui aboutira finalement par l'obtention de grandes plantes, si tous les soins complémentaires nécessaires sont réalisés en adéquation bien entendu. En limitant la capacité de votre substrat, vous limitez également la taille comme la capacité de production de vos plantes.

Bien sûr, vous pouvez adapter la capacité de votre substrat à la taille de votre jardin, donc soit en abaissant ou en augmentant la capacité de sol proposée ci-dessus. De nos jours, une grande majorité de cultivateurs californiens utilisent soit des trous de grande capacité (1000-1500L) remplis de "supersoil" (préparation de sol artisanale), qui est le plus souvent préparée par leurs soins, ou bien ils utilisent couramment des pots géotextiles en toiles de grande capacité.

L'avantage majeur de ce type de contenant est qu'ils apportent une oxygénation optimale au substrat, ce qui a pour incidence d'accélérer significativement l'ensemble des métabolismes de la plante. Ce qui signifie clairement que la plante se développera mieux et plus rapidement, puisqu'elle assimilera davantage toutes les ressources que l'on lui apporte.

De plus, l'utilisation de ces pots géotextiles convient particulièrement pour la culture du cannabis à l'aide d'une méthode organique. Les cultivateurs californiens qui sont de grands adeptes de cette méthode de culture, apprécient particulièrement ces pots géotextiles, car ils offrent notamment, l'avantage de favoriser aisément l'activation des micro-organismes présents dans le sol.

Comment réaliser une bonne préparation du sol ?

La bonne réalisation de cette partie est également à prendre avec la plus grande considération, car c'est une autre clé majeure de votre réussite. L'importance de cette action est de constituer un substrat ayant une grande capacité de respiration, afin de coordonner une "bonne oxygénation du sol" avec les pots géotextiles qui confèrent les mêmes propriétés.

Il vous faudra choisir des éléments qui structurent convenablement votre sol au niveau de son "potentiel d'oxygénation", mais aussi qui lui apportent toutes les ressources nutritives nécessaires au bon développement général de vos plantes. Il est nécessaire de rechercher et de trouver cet équilibre pour obtenir un déroulement optimal de votre culture de cannabis.

Nous vous donnons ci-dessous une recette pour réaliser votre substrat "organique" de manière simple et avec des éléments faciles à trouver:

  • Mychorryze et Trichoderma (appliquer au niveau des racines lors du transplantage)
  • 30% de tourbe blonde
  • 30% de tourbe brune
  • 10% sphaigne
  • 10% de lombricompost
  • 10% de fibre de coco
  • 10% de perlite
  • Couche de Biochar et de paille pour limiter l'évaporation en surface

À cela nous vous conseillons d'ajouter une couche de terre des diatomées en surface, cette dernière sert de couche isolante répulsive contre la mouche du terreau et d'autres nuisibles également. Cela empêche que cette dernière comme d'autres insectes puissent pondre leurs oeufs au sein du substrat, car les larves de ces derniers s'alimentent entres autres des poils radiculaires des racines. Ce qui pourrait nuire directement au bon développement général des plantes, mais aussi et surtout postérieurement favoriser l'apparition de maladies fongiques.

Quel est le rôle d'une longue croissance ?

Logiquement la préparation comme la durée de la croissance ont une incidence directe sur la taille comme sur la production finale de vos plantes de cannabis. C'est la raison pour laquelle, il est capital d'anticiper les différentes étapes en intérieur. Il est nécessaire de commencer à faire germer vos graines de cannabis à partir du début du mois de février en intérieur.

Il sera ensuite nécessaire de préparer un espace de croissance en intérieur, adapté au nombre de plantes qu'il doit accueillir. Il est préférable de réaliser le transplantage de vos plantes successivement, avec une périodicité contrôlée, afin d'obtenir une masse racinaire saine et vigoureuse. Vous aurez besoin d'utiliser différents systèmes d'éclairage pour ce faire (néons fluorescents (T5), CFL, MH, LED, CMH/LEC ou HPS) avec une photopériode de 18h de lumière et 6h d'obscurité (croissance).

Au début du mois de mars, vous aurez de jolies petites plantes, vous disposerez donc de 3 mois pleins pour "booster" efficacement la croissance de vos chères plantes en intérieur. Il est important durant cette période de bien procéder à la transplantation successive de vos plantes.

Concrètement, il est très important de renouveler cette étape chaque fois que cela s'avère nécessaire, c'est-à-dire à partir du moment où les racines saturent le pot et qu'elles n'ont donc plus d'espace pour continuer à croître et/ou se développer. Vous verrez les pointes blanches de ces dernières sortir par le dessous du pot.

Nous ne pouvons vous fournir un calendrier précis concernant tout cela, car toutes les variétés ne présentent pas la même périodicité de croissance à différents niveaux, toutefois vous devriez répéter cette opération entre 4 et 5 fois environ, toutes les 3 semaines environ. Les pots géotextiles aideront à accélérer la croissance. Vous pourrez utiliser des pots d'1L comme premier contenant, avant d'évoluer vers des pots de 3, 7, 15-20L avant leur passage en extérieur. 

Lors de ces différentes opérations, pensez toujours à accorder un espace assez important à vos plantes, afin que ces dernières soient dans des conditions de croissance "confortables" et sans stress. Veillez à appliquer un stimulateur racinaire hebdomadairement (1 fois/semaine, à partir de la 3ème semaine de croissance). L'application d'un thé de compost lors de chaque phase de transplantation, apportera également une meilleure capacité de récupération et donnera un bon coup de vigueur à vos plantes.

Nous vous conseillons de fertiliser également d'après la typologie de la variété, les hybrides Indica sont toujours plus gourmands en nutriments que les hybrides Sativa par ex. N'hésitez pas à rechercher des informations précises sur la nutrition des variétés cultivées, tout comme toute autre information spécifique concernant la culture. Au bout de cette période de croissance en intérieur, vous devriez obtenir des plantes ayant une taille comprise entre 1,40 et 1,80m environ, selon les variétés de cannabis cultivées. 

Si vous arrivez à obtenir des plantes ayant ces caractéristiques, alors nous pouvons vous dire que ce sera de bon augure pour la suite. Lorsque vous mettrez vos plantes dans leur contenant définitif, préférablement dans votre serre ou bien en "plein air", soit à la mi-mai pour les plus chanceux ou bien début juin pour une grande majorité, il leur restera encore 2 mois pleins pour continuer à croître.

Vos plantes auront ainsi le potentiel de pouvoir doubler ou tripler de taille durant cette période de croissance restante. Pensez à préalablement bien préparer votre sol comme l'espace d'accueil pour vos chères plantes, afin qu'elles soient dans les meilleures conditions possibles lors de leur arrivée en extérieur.

Avant de placer vos plantes en extérieur, nous vous demandons de prendre quelques précautions: 

- Veillez à laisser vos plantes dans le noir total durant 2 jours, afin de réduire fortement le stress du changement du spectre de lumière (artificiel vers naturel), mais également afin d'éviter que les plantes ne débutent leur floraison (réduction durée éclairage).

- Nous vous conseillons d'habituer progressivement vos plantes à la lumière solaire (naturelle), en les approchant peu à peu d'une ouverture de grande dimension disposant de lumière naturelle. Il est important de réaliser cette opération au minimum durant 2 jours, 3 jours seraient préférables. Veuillez les placer à une distance d'environ 3m de votre fenêtre au départ (jour 1), pour finir à seulement 1m(jour3).

- Lors de la disposition en extérieur, soyez vigilants sur l'écart de température qu'il pourrait y avoir entre la température du lieu de croissance et la température à l'extérieur. Il faut éviter le stress au maximum pour vos plantes. Nous vous conseillons également de mettre une nouvelle application de Trichoderma et Michorryze lors de la dernière transplantation en extérieur dans leur pot définitif. L'application d'un bon thé de compost dans les jours suivants cette opération, va également limiter différents stress et favoriser leur intégration dans ce nouveau milieu.

Quelle(s) méthode(s) de taille et quel(s) accessoire(s) utiliser avec de grandes plantes ?

Méthodes de taille:

L'ensemble des variétés que nous avons mentionnées "pour les cultivateurs qui ont une faible expérience", nous conseillons de seulement appliquer la taille apicale, qui servira à contrôler la taille de vos plantes, mais également à multiplier la production de nouveaux bourgeons sur les ramifications secondaires. 

Nous conseillons également de tailler toutes les ramifications inférieures qui ne reçoivent pas bien la lumière, afin de favoriser une production de fleurs homogène sur la partie supérieure de la plante. Nous vous recommandons de réaliser ces deux tailles à la moitié du mois de juin, afin que la plante puisse croitre et développer optimalement sa structure végétale jusqu'au début du mois d'août. C'est le moment auquel démarre généralement la floraison en Europe.

Concernant les "variétés plus délicates", il faudra faire appel à vos yeux et mains d'experts. C'est-à-dire qu'il faudra tailler progressivement lors du déroulement de la croissance, toutes les feuilles, bourgeons et branches qui nuisent tant au développement structurel homogène de la plante (défoliation), qu'au développement des futures fleurs ruisselantes de résine.

Plus concrètement, il vous faudra projeter l'évolution future de la croissance de la plante dans votre esprit, et enlever tout simplement tous les éléments gênants qui empêcheront les plantes d'avoir une belle structure végétale aboutie et faciliter ainsi un rendement supérieur et de qualité dans le même temps. La taille des ramifications inférieures sera également nécessaire avec ces génétiques "New School". Les plus avertis, pourront même utiliser des techniques comme le Supercropping, Fimming, Schwazz etc.

Support des plantes:

Après l'implantation de vos plantes en extérieur, va venir le moment d'installer la cage à palissage cylindrique "trellising", c'est un outil de support fiable et stable, typiquement Californien. Ces derniers utilisent dans la plupart des cas, du grillage pour clôture ayant des mailles de 10 à 20 cm de forme carrée.

Ils élaborent ainsi une véritable cage cylindrique, adaptée à la taille de la plante. Le rôle de cette dernière est de soutenir efficacement l'ensemble de la plante comme les différentes ramifications chargées de lourdes fleurs résineuses, pour éviter donc une fracture des branches, mais également afin de guider optimalement ces dernières afin que les plantes bénéficient d'une bonne pénétration de la lumière comme d'une bonne ventilation homogène au sein de la structure. Cela permettra ainsi de réduire le risque d'apparition de champignons, et également limiter toute transpiration excessive lors des fortes chaleurs. Nous vous préconisons de réaliser cette opération à la fin juin/début juillet.

Vous pouvez également recourir à un procédé plus simple, en utilisant simplement un filet tuteur en nylon ou plastique synthétique, également pourvus de mailles de 10 à 20 cm de forme carrée. Vous pouvez utiliser ce dernier à l'horizontale, afin de soutenir la partie supérieure de la plante, notamment la partie culminante proche de la tête centrale, mais également à un niveau inférieur (légèrement plus haut que la moitié de la plante), afin que la plante bénéficie finalement d'un double support structurel efficace.

Il est également possible et recommandé d'utiliser ce même filet dans le sens vertical, afin de soutenir efficacement l'ensemble des ramifications latérales chargées de fleurs, cela va permettre d'éviter à nouveau leur rupture, de vous y frotter lors de votre visite au jardin et d'améliorer également la ventilation au sein de cette dernière. Nous conseillons d'installer ce dispositif à la mi/fin juin concernant l'Europe, afin que ce ne soit trop compliqué à mettre en place. Si vous l'installer trop tard, vous pourriez rencontrer des difficultés et au risque de voire détériorer partiellement la plante.

Comment nourrir de grandes plantes de cannabis ?

 II existe différentes manières pour fertiliser vos plantes de cannabis, vous pouvez soit opter pour une culture organique de A à Z, en utilisant dès le départ une préparation de sol biologique "maison", qui nécessitera seulement en complément, l'apport d'amendements organiques et l'application de thé de compost de manière ponctuelle.

Sinon plus simplement, vous pouvez choisir une méthode hybride, en utilisant une préparation de sol organique simple (mentionnée précédemment plus haut), et en ajoutant les engrais "prêt à l'emploi" de la marque de votre choix. Sachez observer les variations climatiques, tant au niveau des températures que de l'hygrométrie, afin de cerner précisément les besoins de vos plantes.

Il est logique de penser que des plantes d'une telle taille, auront des besoins en eau beaucoup plus importants, il peut être donc judicieux de vous équiper des outils nécessaires qui vous soulageront efficacement lors de vos tâches quotidiennes. Si vous désirez réellement cultiver des plantes géantes de cannabis, il serait intéressant d'investir dans une cuve à eau ou citerne de grande capacité, également d'une pompe à eau électrique de bonne qualité, ou encore d'une lance comme d'un tuyau d'arrosage à la longueur adaptée à votre culture.

Tous ces outils, vous permettront de travailler efficacement en vous fatigant moins et en étant plus rapide. Vous pourrez donc attribuer ce gain de temps à d'autres tâches de votre culture ou bien à vos activités préférées !

21/11/2019

Commentaires de nos lecteurs

Il n’y a pour l’instant aucun commentaire. Vous voulez être le premier ?

Laissez un commentaire !

Contact

x
Contactez-nous