Francia CSST Cannabis thérapeutique

Selon l’ANSM, la disponibilité du cannabis thérapeutique est pertinente en France

  • Le 10 septembre dernier, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé donnait naissance au Comité Scientifique Spécialisé Temporaire (CSST) dans le but d’évaluer la pertinence et la faisabilité de la mise à disposition de cannabis thérapeutique en France.
  • Ce comité d'experts, déjà réuni à trois reprises en 2018, a rendu hier, jeudi 13 décembre 2018, ses premières conclusions.
  • Dans le communiqué publié sur le site de l’ANSM, le comité considérait « pertinent d’autoriser l’usage de cannabis à visée thérapeutique pour les patients dans certaines situations cliniques ».
  • Lors des prochains jours, l’agence décidera des suites à donner à cette analyse et au débat scientifique à mener.
Francia CSST Cannabis thérapeutique

Les premières conclusions du Comité Scientifique Spécialisé Temporaire, issu de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), ont été rendues publiques après la troisième réunion réalisée depuis le 10 septembre dernier. Selon le communiqué de l'organisation, les experts considèrent qu'il est pertinent d'autoriser l'usage de cannabis à des fins médicinales dans certains cas en France. Ils reconnaissent que l'autorisation de la consommation de la plante Sativa est nécessaire, tout comme ses dérivés pharmaceutiques, pour les patients souffrant de certaines situations cliniques et « en cas de soulagement insuffisant ou d'une mauvaise tolérance des thérapeutiques » contre leurs troubles. 

Les situations mentionnées dans le communiqué de l'Agence font référence à :

  • Les douleurs réfractaires aux thérapies
  • Certaines formes d'épilepsie sévères
  • Les situations palliatives
  • La spasticité douloureuse de la sclérose en plaques 

Un comité scientifique pour évaluer la faisabilité de la mise à disposition de cannabis

En 2018, l'Agence nationale du médicament et des produits de santé avait mis le cannabis médicinal à l'ordre du jour. C'est pourquoi, en septembre dernier, ils ont créé un Comité Scientifique composé de 13 experts et présidé par le médecin psychiatre spécialisé en pharmacologie Nicolas Authier. Cette commission s'est déjà réunie à trois reprises afin d'exposer leurs analyses des applications médicales du cannabis, ainsi que les données sur la consommation de la substance en France et les risques de la vente de médicaments élaborés à base de la plante Sativa. Ces réunions ont toutes été filmées et publiées sur la chaîne YouTube de l'ANSM

Une fois que ce rapport d'experts sera remis à l'Agence, l'ANSM sera chargée de poursuivre et de donner de la continuité à leurs conclusions, mais le comité scientifique a d'ores et déjà exprimé le désir de mettre en marche la légalisation de la substance, afin de concrétiser leur évaluation. Ainsi, le CSST a confirmé sa volonté de réaliser un suivi des patients traités avec du cannabis « sous forme de registre national pour assurer une évaluation de son bénéfice/risque ». Cependant, les experts excluent totalement la voie d'administration fumée pour le cannabis thérapeutique, à cause des risques de cette pratique sur la santé.

 

14/12/2018

Commentaires de nos lecteurs

Il n’y a pour l’instant aucun commentaire. Vous voulez être le premier ?

Laissez un commentaire !

Contact

x
Contactez-nous